Iliad condamné à 800 000€ d’amende en Italie

Iliad condamné à 800 000€ d’amende en Italie

Le Garant de la protection des données personnelles Italien vient de condamner Iliad à 800 000€ d’amende. Surpris, l’opérateur envisage de faire appel. 

L’équivalent de la CNIL en Italie a sanctionné l’opérateur italien de la maison-mère de Free d’une amende, dû à des modalités “déficientes” concernant les données des abonnés.

Dans un communiqué officiel, le Garant explique avoir repéré plusieurs mesures “jugées déficientes” concernant la protection des données de ses clients. Notamment, l’opérateur est accusé d’avoir manqué à la sécurisation des données de navigation des abonnés, qui étaient accessibles pour ses employés. Le couperet est tombé, avec une amende à la clé.

Contacté par UniversoFree, l’opérateur a fait part de sa “grande stupéfaction“, jugeant avoir “toujours opéré dans le plus grand respect pour nos utilisateurs et leurs données personnelles“. L’opérateur explique également avoir prouvé au Garant que ses systèmes sont “sûrs et ont été mis en place pour garantir la meilleure protection possible“.

Cette amende a été annoncée en même temps qu’une autre sanction pour un opérateur concurrent Windtre, accusé pour sa part d’avoir utilisé les données personnelles d’utilisateurs illégalement, notamment pour des raisons de marketing et condamné à 17 millions d’euros d’amende. Iliad précise d’ailleurs ” qu’aucune violation de données ni d’aucun droit d’utilisateur n’ont été constatés et que, contrairement aux autres opérateurs, Iliad n’exerce aucune activité de télévente ou de marketing agressif“. L’opérateur analyse la décision du Garant en détail, n’excluant pas de faire appel.