Test de l’Alcatel 1S 2020 : quelle expérience offre le smartphone le moins cher de la boutique Free ?

Test de l’Alcatel 1S 2020 : quelle expérience offre le smartphone le moins cher de la boutique Free ?

Après avoir testé l’Alcatel 3L 2020, Univers Freebox vous propose celui de l’Alcatel 1S 2020, un autre smartphone Android à petit prix disponible chez Free Mobile. Il s’agit d’ailleurs du moins cher de la boutique.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques de l’Alcatel 1S 2020 qui nous a été prêté par la marque et qui s’affiche à 99 euros chez Free Mobile :

 


Fiche technique de l’Alcatel 1S 2020 : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 1,8 GHz (chipset Helio A25)

-   Mémoire vive : 3 Go


-   Écran : dalle IPS 6,22 pouces avec une définition HD+ (1 520 x 720 pixels)

-   Audio : son produit par un haut-parleur dans la tranche inférieure

-   Stockage : 32 Go extensible par carte MicroSD (emplacement hybride )


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B3/B5/B7/B8/B20/B28/B38/B40
 ; débits jusqu’à 150 Mbit/s en débit descendant et jusqu’à 50 Mbit/s en débit montant

-   Compatibilité 5G : non


-   Triple capteur photo au dos : 13 + 2 + 5 Mégapixels (alignement vertical à gauche)

-   Capteur photo à l’avant : 5 Mégapixels (dans une encoche goutte d’eau)


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche supérieure)

-   Connectique de charge : Micro-USB (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11 b/g/n

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : non


-   Batterie : 4 000 mAh non amovible

-   Recharge filaire : bloc 10 Watts (5V/2A) fourni

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales au dos

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : mars 2020


 

Le design : le minimum syndical

 

Avec un smartphone à 99 euros, on n’attend pas spécialement quelque chose. Dans les faits, on se retrouve avec un design daté et une finition plastique. Les petites vibrations perçues lors d’un toc toc au dos n’indiquent pas non plus une finition spécialement qualitative.

Avec son gabarit pas trop imposant et sa coque non glissante, le smartphone offre une bonne prise en main. Son bloc photo arrière ne dépasse pas et ne gêne ainsi pas lors de la tenue en mode paysage pour la vidéo ou le jeu.

 

L’écran et le son : tout simplement moyens

 

De son côté, l’écran se contente de la définition HD+, ce qui reste acceptable sur ce segment tarifaire. Le plus dérangeant reste finalement le manque de luminosité qui pénalisera lors d’un usage en extérieur par beau temps.

Offrant assez de puissance, le son n’est pas stéréo et seulement produit par un haut-parleur dans la tranche inférieure. Si on s’en satisfera en appoint, on préfèrera quand même une enceinte Bluetooth pour de la musique lors d’un pique-nique au parc ou à la plage.

Toujours au chapitre son, il y a le mini-jack, dans la tranche supérieure.

On retrouve d’ailleurs les mêmes écouteurs qu’avec l’Alcatel 3S 2020, ceux qui ne paient vraiment pas de mine, mais s’utilisent sans trop grincer des dents.

 

La photo : il ne faut pas être exigeant

 

Avec ses trois capteurs à l’arrière, l’Alcatel 1S 2020 offre un peu de polyvalence en photo, permettant notamment de l’ultra grand-angle, du mode portrait et de la macrophotographie. Mieux vaut par contre éviter de scruter de trop près les clichés qui manquent de détails ou dont les couleurs ne collent pas toujours à la réalité. Il ne faudra pas attendre mieux du capteur photo frontal, si ce n’est une reconnaissance faciale plutôt efficace.

Ci-dessous, une photo, puis sa version ultra grand-angle :

Une autre photo avec sa version ultra grand-angle qui montre bien une différence au niveau des couleurs :

Une photo en extérieur, puis sa version zoomée :

Des photos en extérieur avec le mode Super Macro :

D’autres photos en extérieur, avec la végétation parfois vue en vert fluo (c’est encore plus flagrant avec une comparaison en direct) :

Une photo en extérieur, avec du flou d’arrière-plan :

Des photos prises de nuit, où nous nous attendions à pire :

Deux selfies en extérieur :

 

Un smartphone compatible B28 (4G 700 MHz)

 

Le smartphone Alcatel 1S 2020 gère la 4G 700 MHz (B28), chère à l’opérateur de Xavier Niel. Voici les débits obtenus en extérieur :

Puis en intérieur, depuis une zone résidentielle bien couverte et la salle de rédaction :

 

Oui, on peut jouer avec un smartphone à 100 euros !

 

Avec l’Alcatel 1S 2020, le jeu est possible. Avec nos classiques Asphalt 9 et Call of Duty Mobile, nous avions des temps de chargement un peu longs, les graphismes au minimum, quelques rares saccades lors de grosses actions à l’écran et une chauffe parfois désagréable, mais une bonne fluidité générale.

Côté benchmarks, AnTuTu nous mettait directement en bas de classement, tandis que Disk Speed affichait 133 Mo/s en lecture et 116 Mo/s en écriture pour la mémoire interne. Pas de surprise.

 

Autonomie : la journée tenue sans problème

 

Ce smartphone n’est pas le plus gourmand. Autant dire qu’avec une batterie 4 000 mAh, il passe tranquillement la journée. Tenir deux jours apparaît largement envisageable. Nous avons même tenté l’expérience de laisser le smartphone tranquille pendant 24 heures avec simplement les notifications sociales et l’application StopCovid en fonctionnement. Il a seulement perdu 8 % de sa charge (100 à 92 %). En simple veille, il ne consomme quasiment rien.

Ci-dessous, deux cas d’utilisation :

(1er cas) : Départ à 9h23 avec 100 % et arrivée le lendemain à 17h43 avec 14 %

-  40 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  1 heure et 30 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  1 heure et 40 minutes de YouTube avec l’enceinte Bluetooth

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  Photos

-  9 téléchargements, dont 3 gros

-  Installation d’une mise à jour du système pesant 1,1 Go

-  Installation d’une mise à jour d’un jeu pesant 350 Mo

-  Tests de débits

-  Benchmarks

-  Manipulation + captures
 

(2e cas) : Départ à 23h12 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 20h04 avec 15 %

-  30 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  30 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  1 heure et 20 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  55 minutes de navigation GPS

-  4 heures de fonctionnement de StopCovid

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  Photos

-  1 téléchargement d’application

-  5 mises à jour d’application

-  Tests de débits

 Avec le 1S 2020, le constructeur fournit un chargeur 10 Watts. Ce n’est pas le nirvana avec une telle capacité de batterie, mais toujours mieux que certaines marques osant proposer un bloc 5 Watts avec un smartphone à 800 euros…

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  20h23 : 13 %

-  20h50 : 29 %

-  21h21 : 48 %

-  21h40 : 59 %

-  22h03 : 74 %

-  22h28 : 88 %

-  22h47 : 96 %

-  23h12 : 100 %

 

L’interface : Android 10 avec quelques fonctions pratiques

 

L’interface du smartphone repose sur Android 10. Elle contient quelques applications issues de partenariats commerciaux, dont Booking.com, Facebook, Neflix, New et OfficeSuite. Hormis Netflix, vous pourrez les désinstaller.

Celle-ci propose par ailleurs des fonctions pratiques, dont :

-  Un tiroir d’applications avec un moteur de recherche et différents filtres de tri

-  Un mode multi-fenêtre facile à utiliser

-  Un mode sombre

-  Un mode enfants

-  Un mode à une main (mode portatif) avec différentes diagonales d’affichage

-  Une capture d’écran à trois doigts

Concernant enfin la sécurité, une mise à jour nous a permis de passer des patchs de novembre 2019 à ceux de mars 2010. Un bond dans le temps qui s’explique sans doute par le fait que l’appareil était neuf à réception.

Quant aux solutions de déverrouillage, à savoir le lecteur d’empreintes au dos ou la reconnaissance faciale, elles n’ont jamais posé souci, ni à l’enregistrement ni à l’usage. Pas instantanées, mais rapides et efficaces.

 


 VERDICT

Avec son expérience très moyenne, mais sans aspect totalement rédhibitoire, l’Alcatel 1S 2020 est la preuve que l’on peut avoir un smartphone convenable à 100 euros. On est en effet bien loin du grand moment de solitude face à un appareil dont on ne peut pas faire grand-chose. Même le jeu est envisageable. Si votre budget est vraiment limité, nous vous le conseillons donc sans la moindre hésitation.