Orange : 150 000 nouveaux abonnés à une offre fibre n’ont pas été raccordés à cause du confinement

Orange : 150 000 nouveaux abonnés à une offre fibre n’ont pas été raccordés à cause du confinement

A l’approche du début du déconfinement, Orange espère reprendre rapidement le déploiement de la fibre notamment en zones rurales et retrouver son rythme de croisière en matière de raccordement, réduit aujourd’hui de 50%.

Après avoir subit un sérieux coup d’arrêt au début de la crise, le déploiement de la fibre en France a repris le mois dernier, au ralenti certes et pas partout. “Dans cette période critique, nous avons dû prioriser nos interventions sur la maintenance du réseau. Nous espérons reprendre le plus vite possible les déploiements, notamment en zones moyennement denses et rurales (Amii et RIP)”, a déclaré hier le PDG d’Orange, Stéphane Richard, dans une interview accordée au Figaro. Le calendrier et le rythme restent aujourd’hui très flous pour l’opérateur.

Après “avoir touché le fond de la piscine” , le grand chantier de la fibre montre toutefois des signes de reprise encourageants, a estimé le mois dernier le président d’Infranum, Etienne Dugas, après avoir lancé un SOS auprès des partenaires publics et des opérateurs : “les déploiements reprennent, il n’y a pas de risque à moyen terme”, a t-il assuré. Depuis, des blocages ont été levés, des sous-traitants au chômage technique faute de trésorerie suffisante ont pu reprendre leur activité grâce au soutien financier des opérateurs, des masques et gants sont distribués aux techniciens. 

Près de 150 000 nouveaux clients d’Orange n’ont pu être raccordés à la fibre 

L’heure est donc à la relance. Selon le patron d’Orange, “tout le monde souhaite redémarrer rapidement : les sous-traitants, que nous avons soutenus pendant la crise, et les opérateurs sont l’arme au pied”. Il faut dire aujourd’hui que les retards sont importants. S’agissant des raccordements des nouveaux abonnés du FAI, “ils sont environ 150.000 à avoir souscrit à une offre fibre et à ne pas avoir été raccordés du fait du confinement”, révèle Stéphane Richard.

Si les interventions ont repris depuis trois semaines chez l’opérateur, seulement “70.000 raccordements fibre ont été effectués” depuis mi-mars. Ces derniers sont tombés à 1000 par jour au début de la crise contre un rythme croisière de 6000. Orange raccorde aujourd’hui 3000 abonnés quotidiennement, soit deux fois moins qu’à l’accoutumée