Le nombre de cartes SIM en circulation a baissé au 1er trimestre 2020 selon l’ARCEP

Le nombre de cartes SIM en circulation a baissé au 1er trimestre 2020 selon l’ARCEP

L’ARCEP vient de publier son observatoire du marché mobile pour le 1er trimestre 2020. Il en ressort une baisse du nombre de cartes SIM en circulation, mais pas spécialement imputable à la crise sanitaire car ce genre de baisse avait déjà été observée auparavant, même si cela reste rare depuis que l’ARCEP publie son observatoire.

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s’élève à 77,1 millions au 31 mars 2020. Par rapport à la fin de l’année 2019, le nombre de cartes SIM recule de 130 000 (contre une croissance de +135 000 au premier trimestre 2019), un repli qui avait déjà été observé auparavant, et notamment aux premiers trimestres 2015 et 2016. Cette dégradation provient d’une contraction importante du marché prépayé ce trimestre : -420 000 cartes prépayées, un niveau qui n’avait pas été observé depuis la fin de l’année 2017. En revanche le nombre de cartes post-payées supplémentaires se maintient à +290 000 au cours du trimestre contre +270 000 un an auparavant.

Les opérateurs virtuels réalisent une bonne performance sur le segment post-payé.

L’accroissement trimestriel du nombre de cartes SIM post-payées (+270 000) provient pour un tiers de l’accroissement du parc des opérateurs mobiles virtuels (MVNO). Le nombre de cartes SIM post-payées de ces derniers a progressé près de deux fois plus vite au premier trimestre 2020 (+90 000 cartes contre +50 000 un an auparavant). Au total, en raison de la baisse significative du segment prépayé et de son poids plus important chez les opérateurs virtuels que chez les opérateurs de réseaux, le nombre total de cartes SIM des MVNO diminue plus fortement ce trimestre (-85 000 cartes) que celui opérateurs de réseau (-25 000)