Expositions aux ondes : l’ANFR installe ses premiers capteurs autonomes avec une carte en ligne pour consulter les mesures en temps réel

Expositions aux ondes : l’ANFR installe ses premiers capteurs autonomes avec une carte en ligne pour consulter les mesures en temps réel

L’ANFR installe les premiers capteurs autonomes permettant de mesurer les niveaux d’expositions aux ondes. Une carte en ligne permet de localiser les capteurs en question et d’accéder aux historiques des mesures.

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a pour mission de contrôler l’exposition du public aux ondes électromagnétiques. Alors que la 5G commence à pointer le bout de son nez et que certains craignent déjà une augmentation du niveau d’exposition aux ondes, l’autorité administrative annonce la mise en place de premiers capteurs autonomes permettant des mesures régulières.

Installés à Marseille et Nantes, en hauteur et à environ 150 mètres d’une antenne 5G expérimentale, ces capteurs fonctionnent depuis début mars. Fabriqués par le laboratoire EXEM, ils mesurent une dizaine de fois par jour l’exposition aux ondes électromagnétiques émises par tous les équipements dans les bandes allant de 80 MHz à 6 GHz, incluant ainsi la FM, la TNT, le Wi-Fi et la téléphonie mobile.

Effectuées toutes les deux heures environ, à différents moments de la journée et de la nuit, les mesures durent 6 minutes. Le trafic 5G restant faible, car correspondant seulement à des tests, celles-ci concernent pour le moment l’exposition due aux réseaux 2G, 3G ou 4G. Par la suite, elles permettront d’analyser l’impact de l’arrivée de la 5G.

En parallèle, le gendarme des ondes a mis à disposition une carte en ligne permettant de localiser les capteurs actifs. En passant le curseur sur le capteur, on obtient la dernière mesure. Ci-dessous, les capteurs à Marseille :

Puis ceux à Nantes :

En cliquant sur la localisation du capteur, on peut accéder à des données plus précises (adresse exacte, date de mise en service, valeur minimale, valeur moyenne et valeur maximale) et consulter les historiques de mesures.

Comme l’indique l’ANFR, de tels capteurs équiperont dans les prochaines semaines d’autres villes où sont menées des expérimentations 5G.