OnePlus 8 : le smartphone haut de gamme testé par Univers Freebox, la même expérience premium, mais avec quelques concessions

OnePlus 8  : le smartphone haut de gamme testé par Univers Freebox, la même expérience premium, mais avec quelques concessions

Univers Freebox a pu obtenir les smartphones OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Après le test du modèle Pro, voici comme promis celui de la version standard.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du OnePlus 8 qui nous a été prêté par la marque et qui coûte 699 euros en configuration 8/128 Go ou 799 euros en configuration 12/256 Go :

 


Fiche technique du OnePlus 8 : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,84 GHz (chipset Snapdragon 865)

-   Mémoire vive : 8 ou 12 Go en LPDDR4x


-   Écran : dalle AMOLED 6,55 pouces avec une définition Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels) 90 Hz

-   Audio : son stéréo produit par le haut-parleur d’appel et un haut-parleur dans la tranche inférieure

-   Stockage : 128 ou 256 Go en UFS 3.0, sans possibilité d’extension par carte MicroSD


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/B17/B18/B19/B20/B25/B26/B28/B32/B66

-   Compatibilité 5G : oui (grâce au modem X55)


-   Triple capteur photo au dos : 48 + 2 + 16 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 16 Mégapixels (dans un poinçon en haut à gauche)


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11 b/g/n/ac/ax

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 300 mAh non amovible

-   Recharge filaire avec le bloc 30 Watts (5V/6A) fourni

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : ROM OxygenOS basée sur Android 10


-   Solutions de déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : mars 2020


 

Toujours cette sensation agréable en main et ce plaisir pour les yeux

 

Ayant reçu les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro en même temps et dans le même coloris, il nous est parfois arrivé de les confondre. Ils sont en effet assez proches en termes de gabarit (6,55 contre 6,78 pouces) et de poids (180 et 199 grammes). À moins de les avoir côte à côte, le seul moyen de les distinguer à l’oeil, c’est la partie photo à arrière, qui s’étend sur deux colonnes pour le modèle Pro, et sur une seule dans le cas du modèle standard.

Avec le OnePlus 8, on retrouve ainsi l’aspect premium et le toucher agréable notés avec le OnePlus 8 Pro, mais dans un gabarit un peu plus contenu et avec un poids un peu plus léger.

On retrouve également le bloc photo arrière protubérant pouvant gêner selon la façon dont vous tenez le smartphone et rendre le smartphone instable si vous l’utilisez sur une table. Là encore, la coque de protection fournie atténue grandement le désagrément. Transparente, elle ne camoufle pas non plus le joli design du smartphone.

 

Un écran sans encoche et un son stéréo puissant

 

Comme celui du OnePlus 8 Pro, l’écran du OnePlus 8 propose une expérience intéressante avec ses belles couleurs et sa bonne luminosité. Il fait certes l’impasse sur le taux de rafraîchissement 120 Hz du modèle Pro, mais offre déjà une bonne fluidité avec son taux de rafraîchissement à 90 Hz. Il ne propose pas non plus la définition Quad-HD+ du modèle Pro, mais sa définition Full HD+ est amplement suffisante. Depuis les réglages de l’interface, vous pourrez ajuster le calibrage des couleurs (vif, nature ou avancé) et le rafraîchissement (60 ou 90 Hz).

Pas d’encoche ou de mécanisme pop-up pour abriter la caméra frontale. Le OnePlus 8 opte pour un poinçon. Petit et se retrouvant dans le coin inférieur gauche en vidéo ou en jeu, il se fait rapidement oublier. En toute honnêteté, il n’a jamais attiré notre attention durant notre test. On peut toutefois le masquer en créant une bordure noire virtuelle, même cela prive d’une partie de l’écran et n’est pas très esthétique. Pas vraiment d’intérêt, donc.

Comme celui du OnePlus 8 Pro, le son du OnePlus 8 se montre clair, dynamique et puissant. Il manque en revanche un peu de basses. Bref, le son reste propre, mais pas bluffant. Toujours au chapitre audio, oubliez le mini-jack, aux abonnés absents.

 

Une partie photo qui devrait satisfaire le plus grand nombre

 

Comme pour le test du OnePlus 8 Pro, les mesures actuelles de confinement ont évidemment limité nos tests photo en extérieur. Globalement, l’expérience se révèle intéressante, avec des clichés de jour et de nuit largement exploitables, au-delà de la simple publication sur les réseaux sociaux. La partie photo du OnePlus 8 devrait couvrir la grande majorité des situations et satisfaire le plus grand nombre.

Une photo de jour en extérieur, puis sa version ultra grand-angle et sa version zoomée (x2) :

Une autre photo de jour en extérieur, puis sa version ultra grand-angle :

Une autre photo de jour en extérieur, puis sa version zoomée (2x) :

Une photo de nuit en extérieur, puis sa version corrigée par le mode dédié, avec du bon boulot au niveau de la verdure et des lampadaires :

Un effet de flou d’arrière-plan réalisé en intérieur (avec notre petit robot qui fait encore des acrobaties) :

Deux selfies pris en intérieur :

 

Au programme : 4G 700 MHz et 5G

 

Autre chapitre de ce test impacté par le contexte de confinement : celui des débits. En raison des déplacements limités, nous n’avons pu réaliser beaucoup de tests de débit. Sans compter l’impossibilité de tester la 5G, faute de réseau disponible.

Ci-dessous, un test réalisé en intérieur :

Et deux tests réalisés en extérieur :

 

 

De la fluidité, en veux-tu, en voilà

 

Comme le OnePlus 8 Pro, le OnePlus 8 s’équipe de la plate-forme Snapdragon 865 de Qualcomm, avec son processeur octa-core 2,84 GHz, et d’un stockage UFS 3.0. La navigation dans l’interface se révèle ainsi très fluide, tandis que les jeux comme Aphalt 9 ou Call of Duty sont des formalités. Là encore, une chauffe était rapidement perceptible, mais pas désagréable. Vous savez simplement que ça s’active à l’intérieur.

Dans AnTuTu, le OnePlus 8 se retrouve en haut, aux côtés des Galaxy S20 de Samsung. De son côté, l’outil Disk Speed indique 1,2 Go/s en lecture et 543 Mo/s en écriture pour la mémoire de stockage interne, ce qui explique les installations très rapides et les chargements très rapides pour les grosses applications.

 

Une autonomie confortable et une charge très rapide

 

La batterie du OnePlus 8, un modèle 4 300 mAh, permet de tenir un peu plus d’une journée sans se priver et même d’aller vers les deux jours pour les moins gourmands.

Ci-dessous, deux exemples d’utilisation :

(1er cas) : Départ à 8h42 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 8h15 avec 12 % :

-  60 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  50 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  10 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  Consultation et alertes Twitter

-  Consultation et alertes Gmail

-  Alertes Facebook

-  Surf sur Internet

-  9 téléchargements, dont 3 gros

-  Photos

-  Tests de débits

-  Benchmarks

(2e cas) : Départ à 9h13 avec 100 % et arrivée le lendemain à 21h21 avec 18 % :

-  2 heures de jeu avec le son du smartphone

-  1 heure et 25 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  35 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  10 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  Consultation et alertes Twitter

-  Consultation et alertes Gmail

-  Alertes Facebook

-  Surf sur Internet

-  25 mises à jour d’applications

-  Photos

Le OnePlus 8 propose de la charge 30 Watts, mais uniquement en filaire, contrairement au OnePlus 8 Pro qui le propose également en sans-fil. Et ça ne traîne pas, puisqu’on récupère dans les 10 % toutes les 5 minutes.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  22h37 : 17 %

-  22h42 : 28 %

-  22h47 : 41 %

-  22h52 : 52 %

-  22h57 : 63 %

-  23h02 : 73 %

-  23h07 : 83 %

-  23h12 : 90 %

-  23h17 : 94 %

-  23h22 : 97 %

-  23h27 : 99 %

-  23h29 : 100 %

 

Une interface basée sur Android 10

 

L’interface OxygenOS du OnePlus 8 repose sur Android 10.

Elle contient quelques applications issues de partenariats commerciaux : Facebook, Messenger, Instgram ou Netflix. Seule la quatrième ne peut pas être désinstallée.

La partie logicielle propose également quelques fonctions pratiques comme :

-   Le mode lecture

-   Le mode zen pour un moment de déconnexion (20, 30, 40 ou 60 minutes)

-   Le choix entre la navigation dans l’interface avec les boutons ou la gestuelle

-   La gestion avancée des gestes (la mise en silencieux en retournant le smartphone, la capture d’écran à trois doigts, la reconnaissance des lettres sur l’écran éteint, etc.).

-   Et toujours le basculement pratique entre les modes mode sonnerie, vibreur et silencieux grâce au bouton coulissant sur la tranche droite (Alert Slider)

Grâce à une mise à jour intermédiaire diffusée en OTA et pesant 412 Mo, nous sommes passés des patchs de sécurité de février 2020 à ceux de mars 2020.

Parlons enfin des deux solutions de déverrouillage proposées par le OnePlus 8, à savoir la reconnaissance faciale et le lecteur d’empreintes digitales sous la dalle. Aucun problème d’enregistrement. Aucun raté. Aucune attente. Un sans-faute durant nos tests.

 


VERDICT


Le smartphone OnePlus 8 se présente comme une version moins onéreuse du OnePlus 8 Pro en contrepartie de quelques concessions. Des concessions que les moins technophiles seront probablement prêts à faire, avec une version non-Pro faisait l’impasse sur des aspects pas forcément essentiels comme l’affichage 120 Hz ou la recharge sans-fil, mais gardant la 5G.

Moins onéreux ne signifie pas pour autant attractif, puisqu’on parle d’un smartphone à 699 ou 799 euros. Pour ça, peut-être faudra-t-il attendre une potentielle version Lite qui a fait l’objet de rumeurs en amont de l’annonce des OnePlus 8 / OnePlus 8 Pro et qui pourrait arriver un peu plus tard dans l’année.