Twitter annonce lui aussi lutter contre les théories du complot liant 5G et Coronavirus

Twitter annonce lui aussi lutter contre les théories du complot liant 5G et Coronavirus

La lutte contre les fake news autour du Coronavirus continue sur les réseaux sociaux, cette fois, Twitter s’attaque aux posts liant la pandémie mondiale actuelle avec… la 5G.

C’est une nouvelle idée qui a la vie dure depuis le début de l’épidémie. Des groupes très actifs sur les réseaux sociaux publient sans relâche des théories liant le Covid-19 et la 5G, sans bases scientifiques solides. Cependant, les conspirationnistes commencent à prendre les armes (et les torches) pour s’attaquer à la 5G et Twitter a décidé d’agir.

Des idées qui peuvent causer des dommages réels

Être opposé au déploiement de la 5G n’est pas un problème en soi, c’est une opinion. Cependant, il faut rappeler qu’aucun consensus scientifique n’a été établi sur la nocivité du nouveau réseau de téléphonie mobile pour la santé. Mais certains, poussés par les craintes et les théories du complot propagés sur Internet, connectent deux phénomènes qui n’ont à priori rien à voir : le déploiement de la 5G et la propagation du virus Covid-19 dans le monde.

Ces théories pullulent particulièrement sur les réseaux sociaux, dont fait partie Twitter et la plateforme de microblogging a décidé d’agir pour éviter la propagation de ces théories. Le réseau social avait déjà commencé à supprimer des tweets relayant des fake news à propos du Covid-19 et a ainsi annoncé cibler dorénavant les posts parlant de la 5G et de l’épidémie. YouTube a lui aussi engagé des procédures allant dans ce sens, en supprimant les vidéos propageant ce type d’idées.

Car malgré tout, ces tweets peuvent faire des dégats, certains incitent à détruire des installations 5G et plusieurs cas de passage à l’acte ont été observés, notamment au Royaume-Uni, où des sites 5G furent incendiés et des techniciens agressés ou intimidés.

Source : TechCrunch