Idée confinement : tuez le temps avec un classique du jeu vidéo disponible gratuitement sur Freebox mini 4K

Idée confinement : tuez le temps avec un classique du jeu vidéo disponible gratuitement sur Freebox mini 4K

En temps de confinement, on ressort les grands classiques du jeu vidéo, ces intemporels toujours efficaces pour occuper les enfants ou un adulte nostalgique. Univers Freebox vous propose aujourd’hui de (re)découvrir un jeu de tir à l’ancienne disponible gratuitement sur le Play Store de la Freebox mini 4K ou via ce lien.

Disponible sur le Play Store de la Freebox mini 4K, le jeu Galaxy Invaders est l’un des nombreux clones du jeu Space Invaders lancé par Taito à la fin des 70. Le principe est simple et efficace : vous pilotez un vaisseau et enchaînez les niveaux, afin d’anéantir des hordes d’aliens à l’aide de vos missiles.

Notez qu’il faudra un contrôleur de jeu tel que la manette Freebox. Avec cette dernière, la croix multidirectionnelle et le stick de gauche permettront de diriger le vaisseau ou de naviguer dans les menus du jeu, tandis que le bouton 3 permettra de tirer ou de valider dans les menus. Quant au bouton 1, il servira à revenir en arrière dans les menus ou mettre une partie en pause.

Dès le lancement du jeu, les graphismes et la bande-son respirent le rétro à plein nez, mais sans que cela se révèle rebutant.

Depuis le menu principal, vous pouvez accéder aux niveaux débloqués, faire évoluer votre vaisseau (nous en reparlerons plus loin) ou régler les paramètres du son (couper les bruitages et la musique). Pas de superflu. Place au jeu.

Galaxy Invaders propose 24 niveaux qui se débloquent au fil de votre progression et deviennent totalement libres d’accès une fois terminés. En clair : pas de besoin de refaire tous les niveaux à chaque fois. Comme l’indique le développeur, il y a 12 niveaux classiques et 12 niveaux modernes.

Chaque niveau est terminé une fois que vous avez nettoyé l’écran.

Vous récoltez alors des crédits qui vous permettront de faire évoluer votre vaisseau depuis la section Upgrade visible depuis l’écran d’accueil. Vous pourrez améliorer la vitesse ou augmenter le nombre de missiles. Pour les plus impatients, il y a également la possibilité de passer par des achats intégrés.

Quid de la jouabilité ? Le vaisseau réagit bien aux commandes, mais limite le nombre de missiles à l’écran (3 au tout début du jeu, puis 4, 5 et 6 avec les évolutions) pour calmer les excités de la gâchette en les forçant à viser juste plutôt que d’arroser l’écran. On pourra également trouver la vitesse du vaisseau un peu lente avec les améliorations (+ 25 %, + 50 % et + 75 %).

Pour compliquer un peu la tâche en fin de niveau, le dernier ennemi restant à l’écran se rapproche de plus en plus vite, en mode kamikaze. Il faudra alors bien anticiper son mouvement pour viser juste. Et surtout ne pas trop attendre avant de le démolir.

Quid de la difficulté ? Évidemment, les tirs ennemis s’intensifient au fil des niveaux. Sans compter les structures de protection au départ statiques, qui sont finalement en mouvement, ce qui complique les tirs. Elles peuvent même disparaître et réapparaître durant le niveau, ce qui peut bloquer les missiles que vous venez de lancer ou vous mettre à découvert alors que vous vous pensiez à l’abri. De manière générale, la difficulté apparaît justement dosée. Ni trop simple, ni rapidement frustrante.

 

 


VERDICT

Galaxy Invaders est le type de jeu à garder sous le coude pour tuer le temps. Il permettra de faire découvrir aux enfants les grands classiques du jeu vidéo et aux adultes de se replonger dans les jeux de leur enfance. Bref, aucune raison de se priver. D’autant plus que ce clone de Space Invaders est assez bien réalisé, justement dosé en termes de difficulté et gratuit.