COVID-19 : un moment de vérité sur Free et la société, aux yeux de Thomas Reynaud

COVID-19 : un moment de vérité sur Free et la société, aux yeux de Thomas Reynaud

La crise sanitaire provoque un certain inconfort, car elle oblige à faire à face, à changer nos habitudes, à nous s’adapter. Pour Thomas Reynaud, c’est également un moment de vérité sur bien des aspects, notamment sur les capacités de Free à poursuivre sa mission et sur la nécessité d’accélérer la transition numérique.

Dans une tribune publiée dans Les Echos, Thomas Reynaud revient sur la crise du coronavirus. Selon le directeur général du groupe Iliad, maison mère de Free et Free Mobile, la situation est révélatrice, car elle pousse chacun dans ses retranchements, révélant ainsi forces comme faiblesses. Elle est “un moment de vérité, comme le sont toutes les crises”.

Au niveau de Free, créé il y a 20 ans avec “l’intuition qu’Internet allait changer notre quotidien et qu’il fallait en démocratiser l’accès”, c’est une mission qui se poursuit grâce à l’implication importante de ses collaborateurs qui restent mobilisés durant la crise, en télétravail comme sur le terrain. “La mise en place du télétravail, lorsqu’elle est possible, se passe très bien et de manière paradoxale renforce encore les liens au sein de nos équipes”, note d’ailleurs Thomas Reynaud. “Nous savons qu’ils ne failliront pas”, assure-t-il aussi, en parlant de “réseaux robustes”.

À l’échelle des télécoms, la situation confirme l’importance désormais occupée par tout le secteur. “Sans télécoms, un pays ne peut plus tourner”, résume Thomas Reynaud, évoquant la nécessité de rester en contact avec ses proches, de rester informé et de pouvoir continuer à accéder aux services publics. Mais aussi de se divertir, comme le montre le geste de Free concernant les chaînes de cinéma, après notre sondage sur les gestes attendus par les abonnés. À l’échelle des entreprises, “le moment présent est une nouvelle fois la démonstration que les entreprises ont, chacune à leur niveau, un rôle et une responsabilité”, au-delà “des intentions bassement marchandes” pouvant être suspectées.

D’un point de vue sociétal, la crise est révélatrice sur le fonctionnement du système de santé, la solidité des institutions et la nécessité d’unité nationale. Mais elle révèle également l’importance d’accélérer la transition numérique pour soutenir des usages tels que le télétravail, l’enseignement en ligne ou la télémédecine. Pour Thomas Reynaud, tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour “casser l’exclusion numérique”. Selon lui, être exclus du numérique est “une relégation violente”. En parallèle de cette transition numérique, il faut toutefois “garder le contrôle sur un élément stratégique : nos données, qui ne sauraient tomber entre des mains défaillantes, ou pire, mal intentionnées”.

Source : Les Echos