Après un pic au début du confinement en France, la consommation de données et le nombre d’appels baissent selon Orange

Après un pic au début du confinement en France, la consommation de données et le nombre d’appels baissent selon Orange

En France le trafic sur les réseaux télécoms se stabilise après un pic d’utilisation des données et de la voix au début de la période de confinement.

Le confinement instauré depuis le 16 mars par le Gouvernement a fait parler de lui, pas seulement dans les médias mais aussi par appels téléphonique. Une fois le confinement installé et ancré dans les consciences, l’utilisation de ces services baisse.

La crise dure, mais la consommation se stabilise

Stéphane richard annonçait la semaine dernière que, depuis la mise en place du confinement, le trafic de voix sur le mobile avait doublé en 8 jours et qu’on notait une hausse de 30% de consommation sur les réseaux fixes, étalé sur toute la journée. Forcément, lorsqu’un pays entre en crise, on en parle et on appelle ses proches pour s’assurer qu’ils vont bien. Une fois l’effet de panique retombé cependant, les réseaux sont de moins en moins sollicités d’après Orange, relayé par le Figaro.

Ainsi, la quantité d’appels passés est déjà revenue à son niveau d’avant la crise, une fois le pic passé. Quant à la consommation de données, elle a également baissé de 30% après une augmentation très rapide au début du confinement. Les décisions prises par les plateformes de streaming comme YouTube, Netflix ou Amazon Prime Video concernant la baisse de la qualité de leurs vidéos ont considérablement aidé à cette baisse de consommation. De même, Stéphane Richard a salué la décision de Disney+ de retarder son lancement, affirmant qu’avec ce report de deux semaines, les réseaux seraient prêts à supporter l’afflux de nouveaux abonnés. D’autant plus que le service de SVOD a baissé de 25% la consommation de bande passante de son service en Europe.

L’opérateur historique, ainsi que les acteurs du milieu des télécoms continuent également d’inciter les Français à consommer le numérique de manière responsable. Privilégier le WiFi, éviter le partage de connexion et limiter ses usages, le tout pour éviter justement la surcharge des réseaux..