Free Mobile : nPerf justifie la couverture 4G+ de l’opérateur

Free Mobile : nPerf justifie la couverture 4G+ de l’opérateur

Interrogé sur le niveau de couverture 4G+ qu’il obtient pour Free Mobile, nPerf apporte des explications concernant le déclenchement de la 4G+ et la façon dont il a mesuré la couverture pour les différents opérateurs.

Lors de la publication de son baromètre de couverture des opérateurs, qui repose sur 2 milliards de mesures réalisées sur 126 582 appareils ayant installé son application, l’outil de speedtest nPerf a été questionné concernant les niveaux de couverture 4G+ obtenus pour Free Mobile (91,87 % de la population et 48,07 % du territoire). “Est-ce que l’app nPerf tient en compte les réglages des opérateurs concernant cette agrégation ?”, s’interrogeait en effet VacheGTI sur Twitter, en parlant de l’agréation 4G+, soit 2 fréquences agrégées.

Interrogé à ce sujet par Univers Freebox, nPerf a rappelé que “l’agrégation de bandes en 4G+ est généralement déclenchée quand la connexion de données est sollicitée”. Et d’ajouter que “selon le réseau, l’opérateur, l’heure de la journée…, le seuil de déclenchement ou l’agrégation elle-même peut être impactée”.

Selon nPerf, ces réglages sont effectués par les opérateurs sur leurs équipements réseau et seuls les opérateurs ont connaissance des réglages. “De plus, ce sont souvent des réglages dynamiques, donc non prévisibles”, souligne-t-il. Selon lui : “aucune étude sérieuse ne prouve une différence à ce niveau entre les 4 opérateurs”.

Concernant son baromètre, nPerf explique qu’il suffit d’une mesure 4G+ sur l’année entière pour qu’une parcelle soit considérée comme couverte. Il est donc a priori assez fort probable que la 4G+ se soit déclenchée pour au moins un utilisateur. Un raisonnement qui s’applique encore plus aux zones de passage, comme les zones denses. Concernant enfin sa méthodologie, nPerf indique que “dans un souci d’objectivité, il n’est pas possible de faire des règles spécifiques pour un opérateur précis” et qu’il applique ainsi les mêmes règles à tous les opérateurs.