Free, Orange, Bouygues et SFR ont bloqué l’accès à 36 sites illégaux de streaming

Free, Orange, Bouygues et SFR ont bloqué l’accès à 36 sites illégaux de streaming

79 noms de domaines pour 36 sites illégaux de streaming sont dorénavant bloqués par les opérateurs suite à une décision du tribunal judiciaire de Paris.

Plusieurs acteurs de l’industrie du cinéma, dont le CNC et la Fédération nationale des éditeurs de films (FNEF) ont obtenu après une plainte le blocage de 36 sites par les opérateurs télécoms français.

A l’aube d’une fusion entre le CSA et Hadopi, les opérateurs mis à contribution dans la lutte contre le piratage.

Orange, Free, Bouygues et SFR ont donc été ordonnés par le Tribunal judiciaire de Paris de “mettre en oeuvre et/ou faire mettre en oeuvre, toutes mesures propres à empêcher l’accès” à ces 36 sites, parmi lesquels on trouve Allostream, Time2Watch ou des répertoires de torrent comme YTS. 

Certains de ces sites regroupaient plus de 10 000 films accessibles illégalement sur leur plateforme, Allostream proposait également d’après le rapport du jugement révélé par Nextinpact, plus de 900 séries. De ce fait, le tribunal a jugé qu’ils atteignaient à la propriété intellectuelle des ayants-droits et a pris les mesures adéquates.

Le jugement a été rendu le 16 janvier 2020 et depuis plusieurs semaines plusieurs internautes se plaignent de ne pas avoir accès à certains des sites de la liste que vous trouverez en entier en dessous de cet article. Le blocage sera appliqué pour une durée de 18 mois à partir de la date de mise en place des mesures appliquées par les opérateurs. 

Une décision de justice qui confirme les dires du ministre de la Culture au sujet des mesures prises contre le piratage. Alors que le projet de loi audiovisuelle est en ce moment débattu, Franck Riester avait affirmé que la lutte contre le piratage devait se concentrer sur les sites pirates, et non sur les internautes.

Si ce blocage est bien appliqué par les opérateurs, il ne règle pas forcément le problème en soi. Les créateurs de ces plateformes pourraient toujours créer de nouveaux noms de domaines pour contourner le blocage des opérateurs. Si c’est le cas, les ayants-droits devront demander l’autorisation de modifier la liste des noms de domaine au tribunal. Ci-dessous, les sites concernés par ce blocage.

Allostream
Annuaire-telechargement-ec
Annuaire-telechargement-fr
ATFUT
DivxTOP
DPSTREAM
DPStreaming
ETOPOP
EZTV
Filme-Streaming
Filmcomplet
FilmStreamingg1
FilmStreaming1FV
Filmz
FRStream
Full-Serie
HDS-Streaming
HDSS
LibertyVF
N1Streaming
Papystreaming
Planet-Streaming1
Radego
Serie-Streaming
Seriecomplete
SKStream
Streamcomplet
Streamdirect
Streaming-VOSTFR
StreamingDIVX1
Time2watch
VKStreaming
Voir-Films-Series
VOSTFRSerie
Wikiserie
YTS

Source : Netxtinpact via TorrentFreak