Privé des services de Google sur ses smartphones : Huawei prépare son propre moteur de recherche

Privé des services de Google sur ses smartphones : Huawei prépare son propre moteur de recherche

Huawei semble prépare son propre moteur de recherche.

En raison des sanctions américaines, Huawei voit ses smartphones privés de la licence Android. Il doit donc se tourner vers la version open source du système d’exploitation (AOSP, pour Android Open Source Project) et, de ce fait, faire l’impasse sur les services et applications de Google. Pour couronner le tout, Google déconseille fortement d’installer ses services et applications sur un smartphone non certifié pour des raisons de sécurité.

Huawei cherche ainsi des alternatives pour compenser l’absence de ces services et applications et éviter que les consommateurs ne se détournent de ses smartphones. En plus d’une plate-forme App Gallery devant encore être étoffée pour compenser l’absence du Play Store, de Huawei Assistant en lieu et place de Google Assistant ou encore d’un partenariat avec TomTom dans le cas de Google Maps, le constructeur chinois s’attaque à un autre dossier.

Huawei mènerait actuellement des tests autour de son propre moteur de recherche et chercherait à recruter des testeurs aux Émirats Arabes Unis. D’après le test réalisé de XDA Developers à partir de l’APK, le service proposerait de la recherche dans les pages Web, dans les images et vidéos et dans l’actualité. Il affiche aussi des raccourcis pour la météo, une calculatrice et un convertisseur de devises.