4G : le bras de fer entre Free Mobile et une mairie se durcit

4G : le  bras de fer entre Free Mobile et une mairie se durcit

Rien ne va plus entre une municipalité, les riverains et Free Mobile. La justice a du pain sur la planche.

Le bras de fer a commencé il y a plus d’un an dans la commune de Vierzon dans le département du Cher. Au coeur du conflit, l’installation d’une antenne-relais de 40 mètres de haut dans le lieu dit Le Bâtonnet. Face à la mobilisation des riverains , le maire a fini par céder en demandant le retrait pure et simple du permis de construire mais le tribunal administratif d’Orléans a finalement donné raison à Free Mobile.

Loin d’être désarmée, la ville a proposé début 2019 un autre emplacement sur le toit du stade municipal, seulement l’opérateur ne l’entend pas ainsi. Refusant visiblement de négocier, l’opérateur de Xavier Niel a commencé en août dernier les travaux de façon illégale selon la mairie. Free Mobile a formulé une demande d’autorisation plus tard en novembre, laquelle a été refusée.

Dans le même temps, la municipalité a interdit l’accès au chantier via un arrêté pour des dégradations mais l’ex-trublion aurait continué les travaux jusqu’au mois de février. Ces derniers seraient pour le moment interrompus.

L’opérateur a également porté plainte contre la commune face l’interdiction de passage. Selon France Bleu, le tribunal administratif doit rendre son verdict cette semaine. D’autres audiences sont attendus en cours d’année. 

Source : France Bleu