Canal+ annonce avoir perdu près de 200 000 abonnés en 2019

Canal+ annonce avoir perdu près de 200 000 abonnés en 2019

Vivendi a dévoilé hier les résultats annuels du groupe Canal+. Bilan, une perte de 195 000 abonnés en 2019 et un chiffre d’affaires en baisse en France.

La fuite des abonnés est encore importante mais Canal+ pourrait bien sortir de l’eau à compter de cette année grâce à ces derniers coups de force sur la Ligue des champions, la Ligue 1 et la distribution exclusive de Disney+ dès le mois prochain.

En attendant, l’heure est au bilan. Après avoir perdu 250 000 abonnés en France métropolitaine en 2018, la filiale de Vivendi annonce qu’en 2019, pas de moins de 195 000 clients ont résilié leur abonnement. Le groupe Canal + compte fin décembre, 8,4 millions d’abonnés dans l’hexagone dont 4,54 millions abonnés individuels auto-distribués (-149 000).

Les partenariats avec Orange, Free et Bouygues ont du plomb dans l’aile 

Du côté des abonnements vendus indirectement, l’heure n’est pas à la fête pour Canal+ avec une base d’abonnés Wholesale en baisse de 50 000 sur l’année, pour un total de 3,35 millions d’abonnés. Sont compris ici les partenariats stratégiques avec Free, Orange et Bouygues Telecom ainsi que les souscripteurs aux bouquets Thema. Certains abonnés peuvent également avoir souscrit à une offre Canal+. Motif de satisfaction, le portefeuille d’abonnés à la chaîne Canal+ enregistre une croissance nette de 72 000 abonnés sur les 12 derniers mois.

récapitulatif de l'évolution de la base d'abonnés de Canal+ en 2019

Malgré, l’hémorragie d’abonnés persistante continue d’impacter négativement les comptes de la filiale de Vivendi en France. Le chiffre d’affaires de la télévision en France métropolitaine recule légèrement de 2,8 % à taux de change et périmètre constants “en raison de la baisse du portefeuille d’abonnés individuels auto-distribués”, concède le groupe.

Canal+ aura à coeur de relancer la machine commercialement en 2020 en France en poursuivant la transformation de son modèle pour devenir un distributeur-agrégateur de choix dans le paysage français. La confiance semble en tout cas revenir, “cette stratégie, conjuguée à la signature de multiples accords de distribution (Disney, beIN Sports etc.), nous semble très pertinente et devrait permettre à Groupe Canal+ de proposer une offre beaucoup plus compétitive”, ont récemment indiqué les analystes d’Oddo à CercleFinance, tablant sur un recrutement net de 650 000 abonnés en France métropolitaine d’ici à 2022. En attendant, le groupe Canal+ continue son expansion à l’international.