11 millions de smartphones impliqués dans une énorme arnaque publicitaire

11 millions de smartphones impliqués dans une énorme arnaque publicitaire

Un grand réseau de fraude publicitaire vient d’être démantelé, il utilisait des smartphones infectés pour engendrer d’importants revenus.

Avec un marché de 418 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel, certains cherchent à s’enrichir malhonnêtement grâce à la publicité automatisée. Les chercheurs de Human Security, spécialisée dans les cyberattaques ont dévoilé un réseau de malfrats de grande ampleur utilisant près de 11 millions de smartphones pour détourner de l’argent.

Vastflux a ainsi usurpé 1700 applications, ciblé 120 éditeurs et entraîné jusqu’à 12 milliards de demandes de publicité par jour. Des chiffres démesuré aux yeux des spécialistes :  “lorsque j’ai reçu les premiers résultats concernant le volume de l’attaque, j’ai dû relire les chiffres plusieurs fois. Il est clair qu’ils étaient bien organisés et qu’ils se sont donné beaucoup de mal pour éviter d’être détectés », explique Marion Habiby, experte des données.

Le principe de l’arnaque est assez simple : s’offrir un espace publicitaire sur des applications très populaires et, une fois la publicité déployée, insérer un code malveillant. Une fois une vidéo diffusée dans le cadre de la publicité, ce sont en fait 25 autres pubs qui s’empilent derrière, toutes engendrant des revenus pour les malfaiteurs. La seule conséquence visible était le déchargement plus rapide de la batterie. Ce réseau et ses serveurs ont été mis hors-service en décembre dernier.

Source : Presse-Citron

Cet article a été repris sur le site Univers FreeBox