Free Mobile fête ses 8 ans après une année chargée, 2020 année de la révolution ?

Free Mobile fête ses 8 ans après une année chargée, 2020 année de la révolution ?

Le temps passe vite. Il y a tout juste 8 ans, la fusée Free Mobile s’est posée sur la planète télécoms en chamboulant totalement le marché. Aujourd’hui, l’opérateur cherche un second souffle et cravache sur le déploiement de son réseau 4G.

La révolution dans le mobile souffle aujourd’hui ses 8 bougies mais que nous prépare Free Mobile à l’avenir ?

Piqûre de rappelle, le 10 janvier 2012, l’opérateur débarquait à toute allure et cassait les prix avec deux forfaits sans engagement. L’un à 2 € par mois (0 euro pour les abonnés Freebox) et le second à 19.99 € par mois (15.99 euros par mois pour les abonnés Freebox).

Depuis la recette est toujours la même si une nouvelle offre intermédiaire a fait irruption durant l’été 2018, à savoir le forfait “Série Free”, 50 ou 60 Go suivant les semaines, au prix de 9,99€ la première année avant basculement vers la formule la plus onéreuse de l’opérateur. Cette année là, la guerre des prix s’est intensifiée et Free Mobile a laissé des plumes en perdant son fauteuil de premier recruteur sur ce segment.

L’année 2019 n’a pas été de tout repos avec comme événements marquants, l’activation la 4G en roaming pour les abonnés voyageurs, kyrielle de nouvelles destinations incluses dans le forfait 100Go, sans oublier le déploiement de la technologie 256QAM permettant de booster les débits jusqu’à 30% ou encore des ouvertures à tout va de Free Center pour mieux quadriller le territoire. Free Mobile a du également faire face à l’hémorragie d’abonnés persistante, toujours impacté en matière de recrutements par son talon d’Achille, son forfait à 2 euros. 

S’il a perdu 254 000 abonnés à moindre valeur ajoutée en 2018, et 145 000 sur les 9 premiers mois de l’année 2019, l’opérateur arrive toutefois à améliorer sa rentabilité et son mix d’abonnés. C’est d’ailleurs le grand motif de satisfaction, Free Mobile a enregistré 147 000 recrutements nets sur le Forfait Free 4G illimitée (50/100 Go pour les non abonnés Freebox) au troisième trimestre, soit deux fois plus que sur les 2 deux précédents. Sa montée en gamme se poursuit, de bon augure.

Côté couverture, la marque d’Iliad couvre aujourd’hui 95% de la population en 4G et 73% du territoire, pas mal pour un opérateur déployant son réseau depuis seulement 8 ans. Ses efforts en matière de déploiement portent d’ailleurs leur fruit puisque Free Mobile peut désormais se targuer d’être l’opérateur à avoir déployé le plus de sites 4G en 2019, devant Orange. L’ex-trublion équipe également massivement ses sites 4G en 700 Mhz et se prépare comme ses rivaux à lancer la 5G courant 2020. Ses sites sont en majorité fibrés ce qui devrait lui permettre de ne pas louper le coche, accompagné de son partenaire Nokia. 

Restent les promesses pour le moment en suspens de Xavier Niel. En décembre 2018, le fondateur de Free a annoncé le lancement à venir d’une nouvelle révolution sur le mobile après celle celle de 2012.

“On va créer un nouveau modèle dans le mobile à tous les niveaux […] au niveau des terminaux, au niveau des offres, la distribution, plein de trucs…on a fait une révolution en 2012 [sur le mobile] et on essaye de se réinventer tous les 6 ou 7 ans”. Ou plutôt huit voire neuf ans. Il faut toujours rester prudent quand Free s’avance sur ce genre d’information. En attendant, joyeux anniversaire !