SpaceX a demandé une autorisation afin de déployer 30 000 satellites supplémentaires pour son projet Starlink

SpaceX a demandé une autorisation afin de déployer 30 000 satellites supplémentaires pour son projet Starlink

Pour son projet Starlink, SpaceX a demandé une nouvelle autorisation pour déployer 30 000 satellites de plus, afin de proposer l’internet très haut débit à toute la planète.

Après avoir obtenu l’autorisation de la FCC pour déployer 12 000 satellites, SpaceX a fait une nouvelle demande concernant son projet Starlink. En effet, la firme a déposé une demande le 7 octobre auprès de la FCC, ensuite transmise à l’ITU (International Telecomunication Union) pour l’envoi de 30 000 satellites supplémentaire pour sa constellation de connectivité internet.

A l’heure actuelle, la phase de déploiement initiale du projet a débuté et seulement 62 satellites ont été envoyés en orbite. Les satellites déjà lancés servent à faire de nombreux tests de performance. Ils sont dotés d’un design très fin, sont équipés d’un système de propulsion au krypton, ainsi que d’un panneau solaire par unité.

Au cours des prochaines semaines, le lancement de 60 nouveaux satellites est prévu, un autre envoi est aussi planifié pour décembre, tandis que pour l’année 2020, pas moins de 24 lancements sont déjà programmés.

Si la dernière demande de SpaceX pour 30 000 satellites supplémentaires est acceptée, cela élèverait le nombre de satellites prévu pour le projet à 42 000 unités. Un nombre conséquent qui reflète bien les ambitions de la firme. Avec Starlink, la firme prévoit de couvrir la totalité de la planète grâce à un maillage utilisant différentes altitudes d’opération. Pour chacune d’entre elles, la firme fera l’usage de 1 500 à 4 500 satellites.

SpaceX devra probablement fournir des justifications aux organismes concernés, afin d’obtenir cette autorisation supplémentaire.

Source : Clubic