Déploiement record de la fibre dans les RIP, ça traîne dans les grandes villes

Déploiement record de la fibre dans les RIP, ça traîne dans les grandes villes

L’Arcep a dévoilé le jeudi 10 mars les résultats de son suivi du marché des services fixes à haut et très haut débit pour le quatrième trimestre. Ce dernier exercice vient conclure une année où “le rythme des déploiements en fibre optique et de leur adoption s’est maintenu à un niveau élevé”.

Si la France est aujourd’hui le pays le plus fibré en Europe, elle le doit au déploiement accéléré depuis plusieurs années et à des investissements colossaux. En 2021,  5,6 millions de nouvelles lignes FttH ont été déployées, annonce le régulateur, une performance en ligne avec les objectifs bien que légèrement sous le niveau record atteint en 2020 (5,8 millions).

Au cours du quatrième trimestre 2021, 1,4 million de locaux supplémentaires ont été rendus raccordables à la fibre sur le territoire, soit environ 15% de plus qu’au trimestre précédent, mais 25% de moins que sur la même période de l’année précédente. Au total,  29,7 millions de locaux (70%) étaient éligibles au 31 décembre, soit 23% de plus qu’il y a un an.

Sur la même période, un record a été battu sur les réseaux d’initiative publique où pas moins de 910 000 locaux ont été rendus éligibles. Il s’agit du meilleur trimestre pour la zone d’initiative publique depuis le début des déploiements.

En revanche, “le rythme des déploiements des lignes FttH continue de ralentir dans la zone d’initiative privée, par rapport au trimestre précédent. Environ 320 000 locaux y ont été rendus éligibles, contre près de 390 000 le trimestre précédent”, note l’Arcep. Dans les “AMEL (appels à manifestation d’engagements locaux), 270 000 locaux ont été rendus éligibles contre 180 000 il y a un an.

Le gros bémol revient aux zones très denses. Orange, Free, SFR et Bouygues semblent éprouver de grandes difficultés à finir le travail dans les 106 communes les plus denses. “Le rythme insuffisant constaté dans les zones très denses ces derniers trimestres perdure”, constate une nouvelle fois amèrement le régulateur. Aujourd’hui, 88% des foyers sont couverts dans ces zones (6,7 millions).

Dans les zones moyennement denses (AMII), 86% des locaux des communes sur lesquelles Orange s’est engagé ont été rendus raccordables, et 93% du côté de SFR, lequel a un nombre beaucoup plus faible de communes à couvrir.

La croissance du nombre d’abonnements en fibre reste élevée

Avec 1,1 million d’accès supplémentaires au cours du quatrième trimestre 2021, l’adoption à la fibre se poursuit à un rythme soutenu. Fin 2021, le FTTH représente 46 % du nombre d’abonnements à haut et très haut débit. Au total, 14,5 millions de foyers disposent aujourd’hui d’une box fibre.