C’est officiel, Netflix pourra bien diffuser des films 15 mois après leur sortie en salle

C’est officiel, Netflix pourra bien diffuser des films 15 mois après leur sortie en salle

La plus grande plateforme de SVOD est désormais intégrée dans l’écosystème du cinéma français et s’est engagé auprès de la filière.

Après avoir trouvé un terrain d’entente, il restait encore à officialiser les nouvelles règles par une signature. C’est désormais chose faite, Netflix a en effet accepté d’investir 40 millions d’euros pour l’année 2022 dans la création française et européenne, avec pour récompense un raccourcissement considérable du délai d’attente imposé pour diffuser un film sorti au cinéma. L’accord signé avec les acteurs du cinéma français comprend quelques contraintes, me permet ainsi à Netflix d’accéder plus rapidement aux grandes sorties en salles.

Première retombée, positive pour les téléspectateurs : il ne faudra désormais attendre que 15 mois (au lieu de 36 auparavant) pour retrouver votre film favori sur Netflix. Durant les trois ans de la durée de l’accord, Netflix devra assurer un minimum garantit de 30 millions d’euros par an dans la création cinématographique d’expression originale française. Il devra également respecter une “clause de diversité”, avec 17% du montant des préfinancements dans le financement d’oeuvres françaises à petit budget (inférieur ou égal à 4 millions d’euros). Enfin, au moins 10 films devront être préfinancés chaque année.

Qu’en est-il du reste des acteurs du milieu ? Si Canal+ et OCS ont déjà signé pour bénéficier d’une fenêtre de six mois en qualité de chaînes payantes finançant de manière importante la création française, tout le monde n’a pas encore officialisé sa position. Prime Video et AppleTV+ seraient prêts à trouver un terrain d’entente, mais Disney+ pour sa part serait assez réticent à cet accord. A noter que même si aucun accord n’est trouvé, ces acteurs bénéficieront d’un délai de diffusion de 17 mois après la sortie en salle de cinéma. Un point d’étape est prévu chaque année pour pour faire le point sur ces nouvelles règles.

Source : boxofficepro