Test du Vivo X60 Pro : quelle expérience avec ce smartphone haut de gamme

Test du Vivo X60 Pro : quelle expérience avec ce smartphone haut de gamme
La marque Vivo propose un smartphone X60 Pro, positionné sur le haut de gamme et dont nous vous livrons aujourd’hui le test. Il a des qualités évidentes, mais traîne aussi quelques faiblesses.

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques techniques du Vivo X60 Pro qui nous a été prêté par le constructeur et que l’on trouve à 699 euros.


Fiche technique du Vivo X60 Pro : 


-  Processeur : octa-core jusqu’à 32 GHz (chipset Qualcomm Snapdragon 870)

-  Mémoire vive : 12 Go


-  Écran : dalle AMOLED 6,56 pouces avec une définition 2 376 x 1 080 pixels

-  Audio : son sortant uniquement de la tranche inférieure

-  Stockage : 256 Go (non extensible par carte MicroSD)


-  Gestion SIM : deux logements logement Nano-SIM dans un tiroir de la tranche inférieure

-  Compatibilité 4G :
support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B17/B18/B19/B20/B26/B28/B32/B38/B39/B40/B41

-  Compatibilité 5G :
support des bandes n1/n3/n5/n7/n8/n20/n28/n38/n40/n41/n77/n78


- Tripe capteur photo au dos :
48 + 13  + 13 Mégapixels (principal + ultra grand-angle + zoom)

-  Capteur photo à l’avant : 32 Mégapixels dans un poinçon centré


-  Prise casque 3,5 millimètres : non

-  Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-  Support Wi-Fi : version Wi-Fi 6

-  Connectivité Bluetooth : version 5.1

-  NFC : oui


-  Batterie :  4 200 mAh non amovible

-  Recharge filaire : support de la charge 33 Watts (bloc 33 Watts inclus dans la boîte)

-  Recharge sans-fil : non


-  Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface Funtouch 11.1 basée sur Android 11


-  Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-  Patchs de sécurité installés durant notre test : décembre 2021


-  Dimensions : 158,58 x 73,24 x 7,59 millimètres

-  Poids : 177 grammes


Un smartphone à la finition soignée

Le premier contact avec le Vivo X60 Pro est vraiment plaisant avec des matériaux et une finition respirant la qualité. Notre ami fait clairement honneur à son positionnement haut de gamme. Dommage que la coque de protection fournie dénote un peu, en plus de laisser quelques parties du smartphone en proie à d’éventuels chocs et chutes. Un tel smartphone aurait vraiment mérité mieux.

Entre les mains, le Vivo X60 Pro offre une belle préhension, en raison de matériaux qualitatifs, d’un assemble parfait, de bordures arrondies et d’une belle finesse. Bonne nouvelle, surtout pour les maladroits, le smartphone n’est pas trop glissant. Sur le dos, le Vivo X60 Pro se montre bancal en raison de la protubérance du bloc photo arrière et de la position excentrée de celui-ci. La coque de protection atténue le désagrément.

Un bel écran, mais une partie son en retrait

L’écran du Vivo X60 Pro est indéniablement un atout, tant sur le papier qu’à l’usage. Il offre de belles couleurs, se montre fluide et propose une belle luminosité, y compris en extérieur. Le poinçon pour la caméra frontale n’est pas excentré pour sortir plus facilement du champ de vision, mais sa taille contribue tout de même à sa grande discrétion. Dans les réglages, on pourra ajuster les couleurs et le taux de rafraîchissement (60 Hz, 120 Hz ou intelligent). On trouvera aussi des options telles que le mode sombre programmable, le mode protection des yeux programmable (ton plus chaud) ou la fonction anti-scintillement.

La partie sonore se révèle en revanche décevante, avec un rendu clair, mais manquant un peu de puissance et privé de l’effet stéréo procuré par deux haut-parleurs. Le son sort en effet uniquement de la tranche inférieure, ce qui est difficilement acceptable sur un smartphone de cette trempe. Ne cherchez pas non plus la connectique audio 3,5 millimètres. Le mini-jack ne fait pas partie de l’équation.

Un smartphone très bon en photo

Pour la partie photo, le Vivo X60 Pro ne s’encombre pas des capteurs inutiles ayant tendance à pousser au dos des modèles abordables afin de gonfler artificiellement la fiche technique. Le capteur principal 48 Mégapixels au dos s’accompagne de modules 13 Mégapixels pour le zoom et l’ultra grand-angle. À l’avant, dans un petit poinçon centré, c’est un capteur 32 Mégapixels qui se charge des selfies. Sur le terrain, le Vivo X60 Pro est particulièrement convaincant, y compris de nuit. Si le mode nuit apporte des corrections, le cliché original est déjà très intéressant. Avoir un capteur dédié permet également d’avoir des clichés réussis au moment de zoomer. Le traitement des photos est par ailleurs très rapide, permettant d’enchainer rapidement les prises de vue.

Une photo en partant de l’ultra grand-angle jusqu’au zoom 20x :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan (“Portrait” dans la barre d’options en bas)  :

Une photo avec le mode 48 Mégapixels (“48 MP” dans “Plus”) :

Deux photos de nuit, puis leurs versions corrigées par le mode dédié (“Nuit” à gauche de la barre d’options en bas)  :

Deux selfies en extérieur, le premier alors qu’il commençait à faire un peu sombre :

5G et dual-SIM

Le Vivo X60 Pro supporte la 5G pour la partie réseau mobile et propose la gestion de deux numéros grâce à deux logements SIM dans un tiroir de la tranche inférieure.

Ci-dessous, des débits en intérieur :

Des débits obtenus en extérieur :

Un smartphone très réactif

Avec un processeur 3,2 GHz couplé à 12 Go (extensible de 3 Go par voie logicielle), le Vivo X60 Pro est particulièrement réactif, au démarrage, comme à l’installation ou au lancement de grosses applications. En jeu, vous pourrez pousser les options graphiques à fond. Du bonheur, on peut le dire. Chose notable : il ne chauffe pas de manière désagréable, même en étant bien sollicité.

La mémoire interne contribue aux performances générales. L’outil Disk Speed nous indiquait d’ailleurs 850 Mo/s en écriture et 910 Mo/s en lecture. Ce stockage interne ne peut être étendu à l’aide d’une carte MicroSD. Maintenant, avec 256 Go de stockage interne, il y a a priori de quoi faire avant de se retrouver à l’étroit.

Une autonomie moyenne, mais un temps de charge convenable

Avec une batterie 4 200 mAh à bord, la journée se passe sans encombre. Deux journées loin du secteur s’annoncent en revanche compliquées, surtout avec autant un smartphone aussi performant.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 23h30 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 10h32 avec 13 %  :

  • 40 minutes de streaming audio avec le son du smartphone
  • 1 heure et 50 minutes de YouTube avec le son du smartphone
  • 1 heure de 30 minutes de jeu avec le son du smartphone
  • Consultation et alertes Gmail/Twitter/LinkedIn
  • Surf sur Internet
  • Un appel court
  • SMS/MMS
  • 3 téléchargements, dont 1 gros
  • 6 mises à jour d’applications
  • Photos
  • Tests de débits
  • Fonctionnement continu de TousAntiCovid

Le smartphone supporte la charge en filaire en 33 Watts et s’accompagne du chargeur adéquat. Pas de quoi faire le plein très rapidement comme d’autres le proposent, mais de quoi garder un temps de charge raisonnable. Comptez en effet environ 1 heure.

Ci-dessous, un suivi de charge :

  • 13h58 : 5 %
  • 14h03 : 15 %
  • 14h08 : 28 %
  • 14h13 : 41 %
  • 14h18 : 53 %
  • 14h28 : 73 %
  • 14h38 : 87 %
  • 14h48 : 96 %
  • 14h57 : 100 %

Une interface Funtouch OS basée sur Android 11

Durant notre test du Vivo X60 Pro, nous avions l’interface Funtouch OS basée sur le système Android 11.

Celle-ci propose des fonctions pratiques et bienvenues comme :

  • La navigation avec les gestes ou les boutons
  • L’écran scindé pour le multitâche
  • Le mode Ultra Jeu
  • La gestion avancée des gestes et mouvements
  • Le mode à une main
  • Le clignement du flash pour les appels entrants

Chose notable, cette interface n’est pas envahie d’applications et jeux préinstallés dans le cadre de partenariats commerciaux. Nous avions ainsi en effet Booking, Netflix, Facebook et TikTok. Seul Netflix ne pouvait être désinstallé.

Concernant la partie sécurité, enfin, une mise à jour d’environ 300 Mo nous a permis d’installer les patchs de sécurité du mois de décembre 2021. Pas les derniers, mais presque. Les deux solutions de déverrouillage, à savoir le lecteur d’empreintes digitales sous la dalle et la reconnaissance faciale avec la caméra avant, ont été efficaces du début à la fin. Rien à redire de ce côte-là.

 

VERDICT :

Le Vivo X6 Pro respire le haut de gamme à plein nez, dans son design sobre et sa finition exemplaire, et a des atouts indéniables, comme ses performances de haut vol, son écran fluide et lumineux, sa partie photo convaincante et son interface pas surchargée en applications partenaires. En raison de son positionnement haut de gamme, on aurait toutefois attendu de lui un double haut-parleur stéréo, une charge filaire plus performante (même si celle intégrée est loin d’être inconfortable) et pourquoi pas une charge en sans-fil. Quant à l’autonomie loin d’être extraordinaire, elle résulte d’un choix : celui de la finesse.