Free Mobile : une commune préfère prendre son temps pour la 5G et prône la mutualisation

Free Mobile : une commune préfère prendre son temps pour la 5G et prône la mutualisation

La 5G de Free arrive dans une commune et celle d’un autre opérateur ne semble pas très loin. Quoi qu’il en soit, un maire entend garder la main sur le déploiement des infrastructures. L’édile annonce d’ailleurs la couleur : l’idéal serait de mutualiser.

Après quelques d’échanges infructueux autour d’une première proposition, la commune de Marœuil, dans le département du Pas-de-Calais, et Free ont fini par trouver un accord pour une installation de 30 mètres de haut, sur un terrain communal à proximité de l’espace Les Trois-Rivières et pour un loyer annuel de 4 500 euros. Le nouvel emplacement permettrait de garder l’équipement assez éloigné des habitations et d’éviter la grogne initiale causée par l’implantation dans un espace naturel.

Restait donc à faire voter la nouvelle proposition lors du dernier conseil municipal. Le point a finalement été retiré de l’ordre du jour. “Il y avait peu de monde à ce conseil. On trouvait également fâcheux que la population n’a pas été avertie en amont de cette signature de bail”, indique une conseillère municipale. “On manquait d’informations sur le contenu du bail”, explique de son côté le maire Jean-Marie Truffier.

Le projet sera ainsi voté lors d’un conseil municipal prévu dans les prochaines semaines. Les travaux doivent démarrer en juillet 2022. D’ici là, l’élu s’engage à rencontrer “les habitants qui en feront la demande” en présence des représentants de l’opérateur. L’édile annonce au passage la couleur pour une future antenne 5G, dont il a “entendu parler”, mais à propos de laquelle il n’a pas d’informations : “l’idéal serait de mettre cette antenne au même endroit que la première”. Le sujet a été évoqué lors du conseil municipal du 14 décembre : “la commune a reçu une autre demande d’un autre opérateur”.

Source : L’Avenir de l’Artois