Clin d’oeil : smartphones, écrans tactiles et appels en visio, un homme a tout prédit en 1953

Clin d’oeil : smartphones, écrans tactiles et appels en visio, un homme a tout prédit en 1953

Il existait un Nostradamus des télécoms, qui plus de 50 ans avant la présentation de l’iPhone, prédisait la création de téléphones portables intelligents et même certains usages devenus communs aujourd’hui.

Mark Sullivan, le président et dirigeant de la Pacific Telephon and Telegraph Company dans les années 1950 pourrait prétendre au titre de devin des télécoms. Dans un article paru dans le Tacoma News Tribune le 11 avril 1953, le magnat des télécoms dévoile alors sa vision de l’avenir des téléphones… qui fait plutôt mouche.

Une véritable prophétie est alors parue dans le journal, où Mark Sullivan estime que “dans sa forme finale, le téléphone sera transporté par les individus peut-être comme nous portons une montre aujourd’hui. Il n’aura probablement plus besoin de boutons ou d’équivalent et je pense que les utilisateurs pourront se voir, s’ils le veulent, pendant qu’ils se parlent“. En plus d’un avis plutôt éclairé sur l’évolution du format du téléphone avec le concept d’un appareil sans bouton (donc avec un écran tactile), le président prédit également un usage devenu encore plus important après la pandémie : la visioconférence.

Qui sait, il pourrait même traduire d’une langue à une autre ?” s’interrogeait-il, sans se douter que plusieurs entreprises, dont l’une des plus importantes du monde de la technologie, se sont ensuite employées à proposer un service le permettant.

Lorsque l’on sait que le premier “smartphone” commercialisé, plus proche d’un croisement entre un téléphone et un PDA, a été commercialisé en août 1994 et que Steve Jobs dévoilait ce qui serait l’iPhone en 2007, la précision des idées du magnat sont d’autant plus impressionnantes.

Source : Presse-citron