Fibre et ADSL : élu meilleur opérateur en 2021, Free détrône Orange

Fibre et ADSL : élu meilleur opérateur en 2021, Free détrône Orange

Nperf a publié aujourd’hui son baromètre des connexions internet fixes en France métropolitaine pour l’année 2021. Après avoir partagé la première place du podium avec Orange en milieu d’année, Free est l’opérateur ayant proposé les meilleures performances de l’Internet fixe, toutes technologies confondues.

nPerf publie son baromètre annuel des connexions fixes en France métropolitaine. Cette étude repose sur l’ensemble des tests réalisés durant la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021. Au total et après filtrage, 6 768 875 tests de débit ont été réalisés dont 2 309 326 tests en fibre optique.

Premier indicateur global des performances des réseaux fixe : les Français ont surfé cette année avec un débit descendant moyen de 191 Mb/s contre 133 Mb/s en 2020, soit une hausse de 44% en un an et de 94% sur les deux dernières années. Le débit descendant a lui aussi enregistré une augmentation très significative de 50% en comparaison à l’année dernière et de 120% par rapport à 2019. nPerf explique que cette hausse est notamment due au basculement de plus en plus plus important sur les offres de fibre optique mais aussi aux lignes en 10 Gb/s. Free rappelle d’ailleurs êtrenotamment le seul opérateur à disposer d’un réseau intégrant la technologie 10G EPON, la plus rapide au monde.

Free surpasse Orange toutes technologies confondues

L’opérateur de Xavier Niel est en effet sacré vainqueur en solitaire de l’étude de nPerf, “grâce notamment à de formidables améliorations sur les débits”. Free s’avère en effet être l’opérateur proposant le meilleur débit descendant, tant en fibre qu’en ADSL avec un débit moyen global de 225 Mb/s, soit un gain de 83 Mb/s entre 2020 et 2021. Cependant, la concurrence ne baisse pas les bras sur cet indicateur, Orange se place deuxième avec un débit de 179,32 Mb/s (+44 Mb/s en un an) , talonné de très près par Bouygues Telecom avec 178,84 Mb/s (+60 Mb/s en un an). Le dernier reste cependant SFR, avec un débit moyen de 162,57 Mb/s.

L’opérateur se paie même le luxe d’être deuxième en latence, très proche d’Orange, avec un temps de réponse de 22.44 ms contre 21.76 ms chez l’opérateur historique.

Notons que sur le haut débit, Free sort seul victorieux sur tous les indicateurs, sauf sur la latence, où il accompagne le gagnant des dernières années, Bouygues Telecom, sur la première place. “On remarque aussi que Free est le deuxième opérateur le plus représenté derrière Orange, mais semble céder quelques points cette année, toujours à la faveur d’Orange” détaille nPerf.

En “fibre only”, Free est loin devant

Les débits de l’opérateur de Xavier Niel lui ont toujours décroché une place de choix en ce qui concerne les performances de son réseau fibre. Free enregistre en effet une avance de 116 Mb/s sur le deuxième du classement Bouygues Telecom (440.09 Mb/s), avec un débit moyen de 556.76 Mb/s et une hausse de 72 Mb/s en débit descendant sur l’année. Bouygues Telecom a enregistré une progression très solide sur cet indicateur, passant de dernier en 2020 à deuxième cette année, et dépasse même d’assez loin Orange, qui pour sa part quitte le podium avec un débit moyen en fibre de 418.07 Mb/s. SFR pour sa part est à la troisième place, avec 437.16 Mb/s.

NPerf rappelle également que “Free a proposé un débit minimum de 1 Gb/s à l’ensemble de ses clients FTTH tandis qu’Orange, Bouygues Telecom et SFR ont fait le choix de segmenter leurs offres, tous les clients ne bénéficient donc pas du débit maximum.” Les abonnés de l’opérateur de Xavier Niel ont également pu bénéficier du débit montant le plus élevé en FttH, avec une hausse trois fois plus forte que celle d’Orange pour atteindre 378.59 Mb/s, contre 346.91 Mb/s chez Orange.

Enfin, il reste un hic pour l’opérateur de Xavier Niel où il se retrouve dépassé par Orange, mais aussi par Bouygues Telecom : la latence sur son réseau fibre. En effet, Free n’est que troisième mais a ratrappé une partie de son retard, dépassant même SFR (13.49 ms) et talonnant Bouygues Telecom (12.37 ms), pour atteindre un temps de réponse moyen de 12.55 ms. Orange reste premier sur cet indicateur, avec une latence de 10.34 ms malgré une dégradation de ses résultats.

Si tout sourit à Free sur la fibre, nPerf rappelle cependant que dans la catégorie “très haut débit”, soit en englobant également les technologies VDSL2 et FTTB, Orange a réussi à conserver sa position de leader, même si Free le rejoint en tête du classement.

Après de nombreuses années en première place, notamment en 2019 et 2020 avec Free en embuscade, Orange a donc finit par se faire surclasser “au terme d’une année 2021 moins brillante“.  SFR cependant reste dernier au classement depuis deux ans, tandis que Bouygues est toujours sur la troisième marche du podium, avec des améliorations saluées par nPerf. Dans son baromètre, le service de speedtest rappelle que Free doit tout de même continuer de surveiller son rétroviseur, mais “assume clairement son pari sur le Très haut Débit, et notamment la fibre, pari à l’évidence gagnant“.

Free a salué le résultat de l’étude en indiquant que les performances enregistrées par nPerf “sont le fruit d’une politique d’investissement ambitieuse de Free dans ses réseaux, mais aussi de la qualité de ses offres commerciales et de ses Freebox. Ces résultats valident également les choix stratégiques de Free en matière de déploiement Très Haut Débit qui permettent à plus de 24 millions de foyers éligibles de bénéficier aujourd’hui de la qualité de ces débits Fibre.