Freezone S'inscrire

Une avancée majeure pour le déploiement de la fibre dans 75% des communes françaises vient d’être actée

C’était une demande forte des industriels de la fibre, représentés par InfraNum et les collectivités, par l’Avicca, qui avaient appelé de leurs vœux à la simplification de nombreuses procédures pour tenir l’objectif gouvernemental des déploiements de fibre optique dans le cadre du plan France THD. Et ces derniers ont été écoutés puisque des avancées significatives ont été prises dans ce sens au cours de l’année, avec une nouvelle étape franchie ces jours-ci...

Mi-juillet, l’arrêté de 2001 relatif au calcul de charges des poteaux Enedis (anciennement ERDF, qui gère le réseau électrique) a été modifié et publié au Journal officiel. Une modification importante puisqu’elle va permettre de faciliter les déploiements aériens sur les équipements des trois-quarts des communes situées sur le territoire français. Concrètement, les conditions d’accès ont été assouplies pour les poteaux situés dans les zones considérées sans risque en cas de tempêtes ou de vents violents (les communes hors grands vents).

Cette décision, qui s’inscrit dans la même logique que les mesures de la loi ELAN, était très attendue par tous les acteurs du déploiement et de l’aménagement du territoire. « Notre observatoire du THD 2018 a estimé qu’en 2022, les acteurs du déploiement auront besoin de s’appuyer sur 3,5 fois plus de poteaux électriques qu’aujourd’hui pour fournir du très haut débit à tous les foyers et entreprises » a expliqué à cette occasion Etienne Dugas, Président d’InfraNum.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Posté le 24 juillet 2019 à 10h26 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bonjour,

C'est une très bonne nouvelle car la majorité des Réseaux Télécoms en zone RIP passent en aérien via des poteaux ENEDIS.

De plus, les câbles fibre sont prévus pour durer à l’extérieur avec gaine protectrice contre le chaud/froid/pluie...  Il y a également des porteurs et du kevlar pour une pose facilitée en respectant le rayon de courbure.

En respectant le Process du déploiement aérien fibre (Traverse Fibre / Pince malico / Goutte d'eau / Pont) aucun soucis vis a vis du réseau cuivre et l'avantage très peu de perte (atténuation) de débit au Km ;-)

La majorité de nos SAV en aérien sont dus aux camions qui nous arrachent les câbles... 

Technicien Télécoms

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20719 points
Posté le 24 juillet 2019 à 12h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jedi1973 a écrit
fausse bonne idée je pense.... Pour des question d'economie de bout de chandelle, on va mettre des cables fibre optique en plastique sur des poteaux ? Rappel, la fibre, ca casse ( ca pli pas comme le cuivre) et ca aime pas etre plié . Donc 3 a 4 fois plus de maintenance a prevoir...  donc ce qu'on va gagner en se precipitant, on va le perdre a moyen/long terme en cout de maintenance.......

  Bonjour, pour ma part je suis favorable au passage souterrain par rapport à l'aérien, plus esthétique, moins de contraintes mécaniques et atmosphériques, de plus les communes ou régions doivent en suite prévoir des budgets assez élevés pour le passage de l'aérien au souterrain et compte tenu du coût le faire en plusieurs étapes sur plusieurs années, parfois plusieurs dizaines d'années. C'est ce qui se passe pour notre petite commune 2600 habitants ou ils ont remplacé sur une rue l'aérien par du souterrain, un autre rue donnant sur cette rue est prévue pour dans quelques années (~ 5 ans).

  Toute fois pour rappel la structure des câbles fibre sont renforcés et notamment pour l'aérien et présente une garantie : durable en garantissant à la fois une résistance au temps et à la montée en charge du FttH jusqu’à un taux de pénétration égal à celui observé actuellement sur le réseau en cuivre (Arcep) :

https://archives.arcep.fr/fileadmin/reprise/dossiers/fibre/CE_recueil_specification_ZMD_V5.pdf

 La fibre aérienne constituera un tiers des prises optiques en France en 2022.

https://www.silicon.fr/la-fibre-aerienne-au-service-du-plan-france-thd-132527.html

@plus.

wink

Posté le 24 juillet 2019 à 13h52 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

SFR qui sous loue les infrastructures Orange pour pouvoir passer sa fibre sous la voie publique !!!

abalkan78 a écrit
Nicodolivet a écrit C'est Orange qui va faire la gueule à ne plus pouvoir louer ses accès physiques à son réseau obtenu avec son monopole d'état !!!!! Si tu es d'Olivet c'est SFR de mémoire :) 

Posté le 24 juillet 2019 à 15h42 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Nicodolivet a écrit
SFR qui sous loue les infrastructures Orange pour pouvoir passer sa fibre sous la voie publique !!! abalkan78 a écrit Nicodolivet a écrit C'est Orange qui va faire la gueule à ne plus pouvoir louer ses accès physiques à son réseau obtenu avec son monopole d'état !!!!! Si tu es d'Olivet c'est SFR de mémoire :) 

Tu es sur que c'est Orange car des fois ça peut-être Enedis, Olivet ca fait un bail que je n'y vis plus, tput ce que je sais c'est qu'Orleans centre elle passe devant ma porte d'entrée... 

Posté le 24 juillet 2019 à 15h44 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Mais bien sûr, les opérateurs vont pouvoir se remplir encore plus les poches maintenant étant donné qu'ils n'auront plus à creuser de tranchées pour poser la fibre. Et à nous le retour des lignes tirées au calibre 12 par les chasseurs voulant dézinguer la pauvre perdrix ou tourterelle qui passait dans le coin.

Et n'oublions pas les automobilistes qui vont chercher le seul poteau à leur portée pour s'emplafonner dedans.

Tout cela me fait penser aux communes qui pleurnichent après l'interdiction des herbicides, mais qui ne vont rien pour empêcher la pousse des mauvaises herbes. Pourtant des alternatives aux herbicides, il y en a. Mais encore faut-il vouloir payer et engager le personnel pour mettre en place ces solutions.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide