Une avancée majeure pour le déploiement de la fibre dans 75% des communes françaises vient d’être actée

Une avancée majeure pour le déploiement de la fibre dans 75% des communes françaises vient d’être actée

C’était une demande forte des industriels de la fibre, représentés par InfraNum et les collectivités, par l’Avicca, qui avaient appelé de leurs vœux à la simplification de nombreuses procédures pour tenir l’objectif gouvernemental des déploiements de fibre optique dans le cadre du plan France THD. Et ces derniers ont été écoutés puisque des avancées significatives ont été prises dans ce sens au cours de l’année, avec une nouvelle étape franchie ces jours-ci…

Mi-juillet, l’arrêté de 2001 relatif au calcul de charges des poteaux Enedis (anciennement ERDF, qui gère le réseau électrique) a été modifié et publié au Journal officiel. Une modification importante puisqu’elle va permettre de faciliter les déploiements aériens sur les équipements des trois-quarts des communes situées sur le territoire français. Concrètement, les conditions d’accès ont été assouplies pour les poteaux situés dans les zones considérées sans risque en cas de tempêtes ou de vents violents (les communes hors grands vents).

Cette décision, qui s’inscrit dans la même logique que les mesures de la loi ELAN, était très attendue par tous les acteurs du déploiement et de l’aménagement du territoire. « Notre observatoire du THD 2018 a estimé qu’en 2022, les acteurs du déploiement auront besoin de s’appuyer sur 3,5 fois plus de poteaux électriques qu’aujourd’hui pour fournir du très haut débit à tous les foyers et entreprises » a expliqué à cette occasion Etienne Dugas, Président d’InfraNum.