Antenne-relais : un maire, ancien d’Orange, défend la 5G de Free

Antenne-relais : un maire, ancien d’Orange, défend la 5G de Free

Un ancien d’Orange, désormais maire, soutien un projet d’antenne 5G face à des riverains inquiets et récalcitrants. Il connait bien le sujet et voit surtout un atout pour la commune.

Auparavant ingénieur et responsable des relations extérieures chez Orange, Jean-Louis Dauchy estime bien connaître le sujet des antennes-relais. Et c’est aujourd’hui en tant que maire de Landas, commune dans le département du Nord, en région Hauts-de-France, qu’il défend un projet d’antenne Free Mobile ne faisant pas l’unanimité chez les riverains. Un recours gracieux a d’ailleurs été déposé.

L’édile estime qu’il s’agit d’un atout pour la commune. “Le champ électromagnétique ne vient pas tant de l’antenne, mais du téléphone mobile”, souligne-t-il concernant les craintes face aux ondes. “Tout cela est extrêmement réglementé. Je suis prêt à faire une demande de mesures par l’ANFR si l’habitant concerné le souhaite”, poursuit celui qui a répondu pendant des années aux inquiétudes du grand public lors de réunions d’informations. L’élu déclare par ailleurs ne pas avoir la main sur le projet, qui apparait en règle. “Il s’agit en plus ici d’une installation sur un espace privé. Je ne peux légalement pas m’y opposer. Je suis tenu par les règles d’urbanisme”, explique-t-il.

Sur fond de déploiement de la 5G, Free avait dans un premier temps porté son dévolu sur le château d’eau, qui accueille déjà des antennes-relais. Mais c’était sans compter des travaux de réfection prévus en 2022. L’opérateur de Xavier Niel s’est donc rabattu sur l’ancien silo agricole qui accueille lui aussi des antennes-relais. Un accord a été trouvé avec le propriétaire et une déclaration préalable été déposée le 28 septembre. Le dossier est consultable en mairie et le projet indiqué sur une clôture du terrain.

Source : La Voix du Nord