Free Pro franchit le cap des 10 000 clients et prépare la prochaine étape

Free Pro franchit le cap des 10 000 clients et prépare la prochaine étape

Free fait tranquillement son nid sur le marché professionnel. Sept mois après son lancement, l’offre B2B de l’opérateur a franchi son premier cap symbolique et prépare déjà la suite avec une nouvelle cible.

On y était presque, et c’est désormais chose faite pour Free Pro. L’offre professionnelle de l’opérateur de Xavier Niel compte désormais 10 000 entreprises clientes. Environ la moitié d’entre elles sont d’ailleurs des abonnées mobiles.

Et pour continuer de faire grossir cette base d’abonnés, Free Pro prépare la prochaine étape. “On commence à adresser des petites collectivités”, explique en effet Vincent Poulbère, le directeur marketing et commercial de Free Pro. L’opérateur étudie en effet l’opportunité de répondre prochainement à des appels d’offres pour les marchés publics.

Tarifs et simplicité

Lancée en mars 2021 sur un marché dominé par le duo Orange/ SFR et rejoint par Bouygues Telecom en 2019, l’offre Free Pro cible les entreprises, mais aussi les collectivités territoriales.

Il s’agit à la fois de proposer des tarifs plus attractifs (39,99 euros HT puis 49,99 euros HT pour l’offre box et 19,99 euros HT pour le forfait mobile ou 9,99 euros pour les abonnés box), mais aussi une offre plus claire. “Nous misons beaucoup sur la simplicité de nos offres et de nos grilles tarifaires pour attirer de nouveaux clients et casser les freins qui existent aujourd’hui“, explique d’ailleurs Vincent Poulbère.

Des services innovants et à venir

Pour se faire une place sur un marché estimé à 8,5 milliards d’euros en 2019, Free Pro mise également sur des services innovants tels qu’une garantie d’intervention dans les 8 heures, un backup 4G ou encore l’auto-diagnostic grâce à l’intelligence artificielle afin de détecter plus rapidement un dysfonctionnement sur la box ou la ligne.

De nouveaux services sont également attendus, comme du paiement et des outils de sécurité complémentaires via la signature de nouveaux partenariats. Concernant le mobile, sont également attendues à court terme la VoLTE et la VoWiFi.

Source : ZDNet