Le fondateur de Free investit dans les baskets virtuelles

Le fondateur de Free investit dans les baskets virtuelles

Xavier Niel, le fondateur de Free, a participé à une levée de fonds pour soutenir le développement d’un startup spécialisée dans les baskets virtuelles.

Kima Ventures, fonds d’investissement de Xavier Niel, a participé à une récente levée de fonds de 2,5 millions de dollars lancée par Futures Factory. Parmi les autres investisseurs ayant répondu à l’appel, on trouve RTP Global, Seedcamp, Stride et les co-fondateurs de l’éditeur de jeux mobiles Voodoo.

Créée en 2021 et basée à Paris, la startup Futures Factory se présente comme une place de marché pour vendre des baskets virtuelles, avec une propriété attribuée grâce à la blockchain. Les baskets peuvent être utilisées dans les jeux vidéo ou dans les applications de réalité virtuelle, mais aussi être commandées dans leur version physique.

“Nous avons été approchés par plusieurs investisseurs intéressés par le fait que nous utilisions l’économie des créateurs pour atteindre nos objectifs. Nous voyons la même chose dans l’industrie de la musique. Les investisseurs s’intéressent aux nouveaux modèles économiques”, explique Nicholas Romero, cofondateur de Futures Factory et ancien fondateur de la marque de baskets numériques Satoshi Studio.

Futures Factory entend créer de nouvelles interactions entre les consommateurs et les créateurs. Les consommateurs auront un nouveau moyen de financer la production d’une paire de baskets et un temps d’attente jusqu’à la disponibilité plus divertissant. Quant aux créateurs, ils réduisent le risque de contrefaçon et leur dépendance aux sponsors pour se lancer dans la production d’œuvres originales.

Sources : La Lettre de l’Expansion et Cointribune