Test du Xiaomi Redmi Note 10S : quelle expérience avec ce smartphone à petit prix ?

Test du Xiaomi Redmi Note 10S : quelle expérience avec ce smartphone à petit prix ?

Le Xiaomi Redmi Note 10s s’adresse aux petits budgets. Nous l’avons testé pendant une semaine. Vous le verrez, la proposition est intéressante. À condition toutefois de tirer sur une technologie qui deviendra la norme.

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques techniques du Xiaomi Redmi Note 10S qui nous a été prêté par le constructeur et que l’on trouve à 199,90 euros dans une configuration 6/64 Go ou 229,90 euros dans une configuration 6/128 Go.


Fiche technique du Xiaomi Redmi Note 10S : 


-  Processeur : octa-core jusqu’à 2,05 GHz (chipset MediaTek Helio G95)

-  Mémoire vive : 6 Go en LPDDR4x


-  Écran : dalle AMOLED 6,43 pouces avec une définition 2 400 x 1 080 pixels

-  Audio : double haut-parleur stéréo

-  Stockage : 64 ou 128 Go en UFS 2.2 (extensible par carte MicroSD, grâce à un slot dédié)


-  Gestion SIM : deux logements Nano-SIM dans un tiroir de la tranche gauche

-  Compatibilité 4G :
support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28/B38/B40/B41

-  Compatibilité 5G : non

-  Quadruple capteur photo au dos :
64 + 8 + 2 + 2 Mégapixels (principal + ultra grand-angle 118 degrés + macro + portrait)

-  Capteur photo à l’avant : 13 Mégapixels dans un poinçon centré


-  Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-  Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-  Support Wi-Fi : version Wi-Fi 5

-  Connectivité Bluetooth : version 5.0

-  NFC : oui


-  Batterie :  5 000 mAh non amovible

-  Recharge filaire : support de la charge 33 Watts (bloc 33 Watts inclus dans la boîte)

-  Recharge sans-fil : non


-  Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface MIUI 12.5 basée sur Android 11


-  Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sur la tranche droite

-  Patchs de sécurité installés durant notre test : juillet 2021


-  Dimensions : 160,46 x 74,5 x 8,29 millimètres

-  Poids : 178,8 grammes


- DAS tête : 0,597 W/kg

- DAS tronc : 0,87 W/kg

- DAS membres : 1,972 W/kg


Beau, mais salissant

Au premier abord, le Xiaomi Redmi Note 10S a plutôt fière allure pour un smartphone vendu dans les 200 euros. Dommage que les traces de doigts et les poussières soient rapidement de la partie.

Sans parler d’une finition digne du premium, le ressenti est plutôt agréable entre les mains avec les lignes arrondies. Chose notable : le smartphone n’est pas glissant. Pas d’impression savonnette. De quoi rassurer les maladroits qui, de toute manière, auront (logiquement) pris la précaution d’installer la coque de protection transparente fournie.

Posé sur la table, le Xiaomi Redmi Note 10S ne se révèle pas trop bancal, en raison d’un bloc photo arrière large et pas trop épais. Il n’a en tous cas jamais gêné notre doigt lors de la lecture vidéo ou d’une partie de jeu.

L’AMOLED et le double haut-parleur stéréo, mais…

Le Xiaomi Redmi Note 10S profite d’un AMOLED avec de belles couleurs, une bonne luminosité et une définition Full HD+. Il fait en revanche l’impasse sur le taux de rafraichissement plus élevé bienvenu pour gagner en fluidité. Maintenant, on peut être honnête et dire que ça n’est pas très ultra pénalisant au quotidien.

Depuis les réglages, il sera, par ailleurs, possible d’ajuster les couleurs.

Une chose que l’on aurait en revanche davantage regrettée, c’est l’absence du double haut-parleur stéréo en vidéo ou en jeu. Et justement, le Xiaomi Redmi Note 10S propose cette caractéristique. Le smartphone dispose également de la connectivité mini-jack, au niveau de la tranche inférieure.

Dans les paramètres, vous retrouverez la fonction de nettoyage du haut-parleur, qui pique toujours autant les oreilles au moment de son activation.

Une partie photo intéressante pour un smartphone à 200 euros

Si l’on garde à l’esprit le segment tarifaire sur lequel opère le Xiaomi Redmi Note 10S, sa partie photo n’est pas inintéressante avec un capteur photo principal de 64 Mégapixels et un capteur ultra grand-angle de 8 Mégapixels. Aucun capteur dédié au zoom, par contre, les autres modèles – des 2 Mégapixels – étant dédiés à la macro et au mode portrait. À l’avant, logé dans un poinçon centré, on trouve un module 13 Mégapixels pour les selfies.

Ça, c’est sur le papier. À l’usage, notre ami ne s’en sort pas trop mal. Un peu moins, évidemment, quand la luminosité vient à baisser. Côté selfies, il y a de quoi agrémenter ses réseaux sociaux.

Ci-dessous, une photo de jour, en partant de l’grand-angle jusqu’au zoom 2x :

Des photos avec le mode 64 Mégapixels (“Plus/64M”) :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan (Portait) :

Une photo avec le mode macro (Menu Hamburger en haut à droite, puis “Macro”) :

Une photo de nuit, puis sa version corrigée “Plus/Nuit”) :

Deux selfies en extérieur, par beau temps :

Dual-SIM, mais de 5G

Dans un tiroir en haut de la tranche gauche, il y a deux logements Nano-SIM, aux côtés d’un emplacement MicroSD. Pas besoin ainsi de choisir entre gestion dual-SIM et extension de la mémoire interne. Un bon point. Le chipset MediaTek Helio G95 limite en revanche la compatibilité réseau mobile à la 4G. Pas de 5G donc avec ce Xiaomi Redmi Note 10S.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur :

Puis ceux obtenus en extérieur :

Un smartphone réactif et une chauffe raisonnable

Le chipset MediaTek Helio G95, dont nous avons parlé juste au-dessus, s’accompagne de 6 Go de RAM en LPDDR4x. Ainsi équipé, le Redmi Note 10s se montre assez réactif, sans toutefois être une bête de course. La chauffe que nous avons constatée lors d’une bonne session de jeu, en poussant les graphismes au maximum des possibilités, s’est révélée raisonnable. Loin d’être gênante et même facile à oublier pour être honnête.

Toujours en parlant de performances, l’outil Disk Speed nous indiquait 426 Mo/s en écriture et 491 Mo/s en lecture pour le stockage interne. Cela contribue évidemment à la bonne réactivité de l’appareil.

Une bonne autonomie, une charge assez rapide

Avec sa batterie 5 000 mAh, le Xiaomi Redmi Note 10S ne termine pas à genoux au bout d’une journée et permet d’envisager entre 1 journée et demi ou 2 jours selon les usages.

Ci-dessous, un suivi d’utilisation : départ à 10h49 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 21h33 avec 11 %

  • 10 minutes de jeu avec le son du smartphone
  • 20 minutes de jeu avec les écouteurs Bluetooth
  • 30 minutes de YouTube avec le son du smartphone
  • 35 minutes de YouTube avec les écouteurs Bluetooth
  • 6 heures et 15 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth
  • Consultation et alertes Gmail / Twitter / LinkedIn
  • Surf sur Internet
  • Deux appels courts
  • SMS/MMS
  • 10 minutes de partage 4G
  • Photos
  • 7 téléchargements, dont 4 gros
  • 40 mises à jour d’applications, dont 1 grosse
  • Tests de débits
  • Fonctionnement continu de TousAntiCovid

Avec son smartphone, le constructeur propose de la charge 33 Watts. Il fournit également le bloc adéquat dans la boîte. Le temps pour faire le plein est plus qu’acceptable au regard du prix.

Ci-dessous, un suivi de charge :

  • 8h12 : 16 %
  • 8h17 : 26
  • 8h22 : 39 %
  • 8h27 : 49 %
  • 8h32 : 58 %
  • 8h37 : 67 %
  • 8h42 : 76 %
  • 8h47 : 82 %
  • 8h52 : 88 %
  • 8h57  93 %
  • 9h02 : 96 %
  • 8h07 : 98 %
  • 8h12 : 99 %
  • 8h15 : 100 %

Android 11 avec l’interface MIUI 12.5

Durant notre test, le Xiaomi Redmi Note 10s fonctionnait avec l’interface MIUI 12.5 basée sur le système d’exploitation Android 11.

Elle propose quelques fonctions pratiques, dont :

  • La navigation par boutons ou par gestes
  • Le mode à une main avec trois diagonales au choix (3,5, 4 ou 4,5 pouces)
  • L’écran scindé
  • La fenêtre flottante
  • Le mode sombre
  • Le mode lecture
  • L’application Game Turbo (que vous retrouvez dans les paramètres ou ajouter l’icône) pour gérer facilement votre expérience de jeu

Après une mise à jour système de 481 Mo, nous sommes passés aux patchs de sécurité de juillet 2021. Toujours au chapitre de la sécurité, le lecteur d’empreintes ou à la reconnaissance pour le déverrouillage sécurisé ont fonctionné à merveille. Elles ont été rapides et efficaces du début à la fin sans la nécessité d’un réenregistrement des données.


VERDICT

Finition agréable à l’œil, bonne prise en main, assez bonne réactivité, bel écran, double haut-parleur stéréo, mini-jack, mémoire externe extensible par MicroSD, bonne autonomie, charge assez rapide et interface plutôt complète. Mais avec un smartphone à petit prix, on ne peut pas tout avoir. Il a fallu ainsi faire quelques concessions. Pas de 5G pour la partie réseau, ni de fort taux de rafraichissement pour la partie affichage. Maintenant, si ces deux points ne sont pas essentiels pour vous, ce Xiaomi Redmi Note 10S se présente comme une proposition intéressante.