Le petit dico des technologies utilisées par Free : qu’est-ce que l’USB Type-C ?

Le petit dico des technologies utilisées par Free : qu’est-ce que l’USB Type-C ?

 

Avec le petit dico des technologies utilisées par Free, c’est l’occasion d’approfondir vos connaissances du monde des télécoms et, par extension, des nouvelles technologies. Chaque semaine, un terme expliqué. Aujourd’hui, parlons de l’USB Type-C.

Comment bon nombre de smartphones Android, le Player Devialet de la Freebox Delta offre la connectique USB Type-C. Sa fiche technique en mentionne même deux. Que permet-elle ? Que sont ses atouts ?

L’USB Type-C, ou USB-C, désigne une connectique physique. Il fait disparaître un désagrément des connectiques USB, Mini-USB et Micro-USB : le sens d’insertion. Le connecteur USB Type-C est en effet réversible. Il s’insère dans n’importe quel sens, tout comme le connecteur Lightning chez Apple.

Mais que permet cette connectique USB Type-C ? Elle peut envoyer de la data, mais aussi faire circuler du courant électrique. Voilà pourquoi le Freeplug du Player Devialet n’utilise qu’un seul câble pour l’alimentation en 20 Volts et l’échange des données avec le Server Delta. Pas besoin d’utiliser un port RJ-45, comme avec le Player de la Freebox Mini 4K. Dans le cas d’un smartphone, l’USB Type-C peut servir à charger la batterie, à transférer des fichiers vers l’ordinateur ou les deux en même temps.

En parlant de transfert de données, quels débits peut-on espérer avec l’USB-C ? Eh bien, tout dépend de la version de la norme USB utilisée. On trouve en effet de l’USB-C en 2.0 (OnePlus 6T) comme en 3.1 (Huawei Mate 20 Pro). Sur le Player Devialet de la Freebox Delta, on parle de l’USB-C en 3.0, soit jusqu’à 5 Gbit/s théoriques.