Icann : L’IPv6 se déploie

Icann : L’IPv6 se déploie

<>

Qui oserait dire que les freenautes ont une nouvelle fois une longueur d’avance 😉

L’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisation à but non lucratif chargée de l’adressage des noms de domaine et de leurs extensions, vient d’annoncer cette semaine le passage de six des 13 serveurs racine de l’Internet vers le protocole IPv6.

Ces treize serveurs redirigent les requêtes vers les serveurs qui gèrent les noms de domaine. Six d’entre eux sont donc désormais capables de traduire un nom de domaine en une adresse au format IPv6 et d’effectuer la tâche inverse.

Jusqu’alors, une adresse au format IPv4 était nécessaire pour effectuer ce type d’opération, ce qui impliquait que les possesseurs d’une adresse IPv6 devaient également posséder une adresse IPv4 pour communiquer sur Internet. Il faut noter également que les adresses IPv4 et IPv6 ne sont pas compatibles entre elles.

Cette migration correspond à une volonté de l’Icann d’éviter la pénurie d’adresses IP qui menace le réseau des réseaux. Seules 14% des adresses IPv4 sont encore disponibles, ce qui – selon des estimations de l’Icann – devrait amener à l’engorgement de l’Internet d’ici à 2010, si rien n’est fait.

Le système des adresses IP est un rouage essentiel de l’Internet. L’IP (Internet Protocol) est un identifiant unique utilisé par toutes les machines qui se connectent à l’Internet. Chaque adresse IP correspond donc a un ordinateur, un smartphone ou encore un serveur qui contient des informations telles que des sites Web. Bientôt, l’ensemble des objets reliés par RFID au réseau Internet pourront également être concernés. Ils auront également une adresse IP.

Lire l’intégralité de l’article sur jdn