Freezone S'inscrire

Interdiction des téléphones portables à l’école : un collège anticipe la mesure et dresse un premier bilan

 

Tolérance zéro. Alors que les téléphones portables seront proscrits pour les élèves à l’école et au collège d’ici la rentrée de septembre 2018, un collège a anticipé cette mesure inscrite au programme d’Emmanuel Macron en bannissant les mobiles de son enceinte depuis septembre dernier. Ainsi les élèves sont dans l’obligation de prendre leur mal en patience et d’attendre la fin des cours, c’est à dire la fin de la journée, pour retrouver les réseaux sociaux et consulter leurs sms. Cette interdiction a été inscrite dans le règlement intérieur et a été signée par les élèves, rapporte BFM. Bilan, cette mesure est plutôt bien acceptée.

A noter que le code de l’éducation stipule déjà que le téléphone est interdit « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur » de chaque établissement. La loi interdit donc déjà l’usage de téléphones portables dans les enceintes scolaires. S’agissant de la nouvelle mesure, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a déclaré qu’il « il faut que les téléphones portables soient confinés » et que les enfants ne devraient pas être « trop voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans».

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (8)
Posté le 23 mai 2018 à 16h32

Ça fait longtemps que les téléphones portables sont interdits dans la plupart des collèges par le biais du règlement intérieur.

Posté le 23 mai 2018 à 17h27

les enfants ne devraient pas être « trop voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans».

Évidemment, le vilain méchant écran est toujours là... La pédagogie sur COMMENT éduquer à l'écran par contre, on attend toujours.

C'est sûr que faire comprendre que sur une tablette, le fait regarder des dessins animés sur YouTube ou de dessiner avec le doigt n'a pas le même impact sur le cerveau de l'enfant, c'est compliqué à expliquer à un parent, car il doit alors étudier chaque activité, sa durée et l'encadrement qui va autour. Alors on préfère lui dire "bouh l'écran il est vilain, faites le jouer au bilboquet" pour pas avoir à se préoccuper de tout ça.

Un enfant a besoin d'apprendre à s'en servir de ces écrans, car son futur métier y fera appel (et oui, même un plombier saisie des informations client sur une interface, gère sa facturation, ses plannings...). C'est aussi dans le processus d'apprentissage que de savoir manipuler un appareil, comprendre un principe de navigation... pour pas être largué quand l'école va le voir arriver dans une classe en partant du principe que tout le monde maîtrise déjà.

Si j'avais pas eu la liberté de commencer à bidouiller mon propre ordinateur pendant des heures quand j'étais en primaire, à la fin des 90's, je n'aurai certainement pas la capacité d'assurer mon poste aujourd'hui...

Posté le 23 mai 2018 à 19h18
MisterDams a écrit
les enfants ne devraient pas être « trop voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans». Évidemment, le vilain méchant écran est toujours là... La pédagogie sur COMMENT éduquer à l'écran par contre, on attend toujours. C'est sûr que faire comprendre que sur une tablette, le fait regarder des dessins animés sur YouTube ou de dessiner avec le doigt n'a pas le même impact sur le cerveau de l'enfant, c'est compliqué à expliquer à un parent, car il doit alors étudier chaque activité, sa durée et l'encadrement qui va autour. Alors on préfère lui dire "bouh l'écran il est vilain, faites le jouer au bilboquet" pour pas avoir à se préoccuper de tout ça. Un enfant a besoin d'apprendre à s'en servir de ces écrans, car son futur métier y fera appel (et oui, même un plombier saisie des informations client sur une interface, gère sa facturation, ses plannings...). C'est aussi dans le processus d'apprentissage que de savoir manipuler un appareil, comprendre un principe de navigation... pour pas être largué quand l'école va le voir arriver dans une classe en partant du principe que tout le monde maîtrise déjà. Si j'avais pas eu la liberté de commencer à bidouiller mon propre ordinateur pendant des heures quand j'étais en primaire, à la fin des 90's, je n'aurai certainement pas la capacité d'assurer mon poste aujourd'hui...

Peut être, mais à l'époque c'était les débuts de l'ordi pour monsieur tout le monde. Aujourd'hui les ordi sont tellement plus puissants que rares sont les gamins qui les bidouillent ( toute proportion gardée) Ils sont plus smartphone et console que PC, quoique dés que tu parles d'une rom à un gamin : késako!

Posté le 23 mai 2018 à 21h17
MisterDams a écrit
les enfants ne devraient pas être « trop voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans». Évidemment, le vilain méchant écran est toujours là... La pédagogie sur COMMENT éduquer à l'écran par contre, on attend toujours. C'est sûr que faire comprendre que sur une tablette, le fait regarder des dessins animés sur YouTube ou de dessiner avec le doigt n'a pas le même impact sur le cerveau de l'enfant, c'est compliqué à expliquer à un parent, car il doit alors étudier chaque activité, sa durée et l'encadrement qui va autour. Alors on préfère lui dire "bouh l'écran il est vilain, faites le jouer au bilboquet" pour pas avoir à se préoccuper de tout ça. Un enfant a besoin d'apprendre à s'en servir de ces écrans, car son futur métier y fera appel (et oui, même un plombier saisie des informations client sur une interface, gère sa facturation, ses plannings...). C'est aussi dans le processus d'apprentissage que de savoir manipuler un appareil, comprendre un principe de navigation... pour pas être largué quand l'école va le voir arriver dans une classe en partant du principe que tout le monde maîtrise déjà. Si j'avais pas eu la liberté de commencer à bidouiller mon propre ordinateur pendant des heures quand j'étais en primaire, à la fin des 90's, je n'aurai certainement pas la capacité d'assurer mon poste aujourd'hui...

Eh bien contrairement a ce que vous dites, moi je suis content que mon fils ne me reclame pas la tablette tout le temps pour avoir le nez dessus.

Oui il devra apprendre a s'en servir, plus tard. Pour l'instant, je prefere qu'il aille jouer dehors, profiter du soleil, se depenser, plutot que d'etre rivé devant un ecran. 

Quand je vois des enfants qui ne savent pas vivre sans la tele ou la tablette, je trouve ca deplorable. Au point que mon gamin a failli se faire taper dessus par un enfant du meme age parce qu'il preferait jouer plutot que de regarder un dessin animé avec les autres.

Il faut savoir dire non a un enfant, mais pour certain parent, l'ecran=la tranquillité. Et bien pas pour moi.

Posté le 24 mai 2018 à 08h22
Lorenzo79 a écrit
Eh bien contrairement a ce que vous dites, moi je suis content que mon fils ne me reclame pas la tablette tout le temps pour avoir le nez dessus. Oui il devra apprendre a s'en servir, plus tard. Pour l'instant, je prefere qu'il aille jouer dehors, profiter du soleil, se depenser, plutot que d'etre rivé devant un ecran.  Quand je vois des enfants qui ne savent pas vivre sans la tele ou la tablette, je trouve ca deplorable. Au point que mon gamin a failli se faire taper dessus par un enfant du meme age parce qu'il preferait jouer plutot que de regarder un dessin animé avec les autres. Il faut savoir dire non a un enfant, mais pour certain parent, l'ecran=la tranquillité. Et bien pas pour moi.

Ce n'est pas contraire à ce que je dis. Il faut effectivement savoir adapter son éducation à son enfant, ce qui me gênait surtout c'est le côté absolument opposé à l'usage d'un appareil, qui est bien trop extrême. Bien évidemment le développement d'un enfant ne se limite pas à l'écran et il doit aussi être occupé sur des activités moins virtuelles, mais cette diabolisation peut s'avérer néfaste...

Je me rappelle aussi de certains camarades en primaire quand les parents avaient choisi de ne pas avoir de TV, sur le plan des relations avec les autres ça créait un décalage, qui peut finalement nuire à l'enfant pour s'intégrer. Bref, il faut rester ouvert et surtout surveiller (être un parent quoi).

Posté le 24 mai 2018 à 11h11
MisterDams a écrit
les enfants ne devraient pas être « trop voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de sept ans». Évidemment, le vilain méchant écran est toujours là... La pédagogie sur COMMENT éduquer à l'écran par contre, on attend toujours. C'est sûr que faire comprendre que sur une tablette, le fait regarder des dessins animés sur YouTube ou de dessiner avec le doigt n'a pas le même impact sur le cerveau de l'enfant, c'est compliqué à expliquer à un parent, car il doit alors étudier chaque activité, sa durée et l'encadrement qui va autour. Alors on préfère lui dire "bouh l'écran il est vilain, faites le jouer au bilboquet" pour pas avoir à se préoccuper de tout ça. Un enfant a besoin d'apprendre à s'en servir de ces écrans, car son futur métier y fera appel (et oui, même un plombier saisie des informations client sur une interface, gère sa facturation, ses plannings...). C'est aussi dans le processus d'apprentissage que de savoir manipuler un appareil, comprendre un principe de navigation... pour pas être largué quand l'école va le voir arriver dans une classe en partant du principe que tout le monde maîtrise déjà. Si j'avais pas eu la liberté de commencer à bidouiller mon propre ordinateur pendant des heures quand j'étais en primaire, à la fin des 90's, je n'aurai certainement pas la capacité d'assurer mon poste aujourd'hui...

Il existe un impact important sur la vision qui tu omets.

Plus de temps sur les écrans = moins de temps à l'extérieur = développement de la myopie.

Je pense que comme tout, il faut éviter les excès.

Posté le 27 mai 2018 à 10h29

vous refaites du Black Mirror, c'est ça?

Premium

taduarial
Envoyer message
 
10741 points
Posté le 26 septembre 2018 à 23h15

on va faire des gogols avec ces écrans...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Allez-vous opter pour la Freebox Delta, One ou garder votre box actuelle ?