Intervention de Michaël Boukobza au Go4Europe

Intervention de Michaël Boukobza au Go4Europe
<>

D’une manière très naturelle et dans un mode direct il a en effet rappelé à quel point les différences culturelles pouvaient être un frein au développement des échanges dans le domaine du high-tech, entre le Vieux Continent et Israël.

Pour Mickaël Boukobza, la langue constitue une première barrière à franchir : "Les français ne parlent pas très bien l’Anglais contrairement aux israéliens. Les israéliens parlent l’Anglais avec un accent difficilement compréhensible pour de nombreux Français. C’est difficile dans la relation”.

Nous assistons, je pense, à une nouvelle politique qui rend Israël à la mode. Et même du côté des affaires, la politique a un impact. Par exemple, la visite en Israël du ministre français du commerce, Hervé Novelli, est un bon moyen d’améliorer la communication entre les deux pays. Si vous avez une mauvaise image, des difficultés pour communiquer et que vous n’avez pas de partenaires français ou européen pour vous accompagner, c’est très difficile pour les compagnies israéliennes"