Fibre : la croissance s’intensifie, plus de 2,6 millions de foyers sont abonnés

Fibre : la croissance s’intensifie, plus de 2,6 millions de foyers sont abonnés

 

L’Arcep a publié hier son observatoire des marchés des communications électroniques portant sur les services fixes haut et très haut débit.

Première constatation du régulateur, le nombre d’abonnements au très haut débit continue à un bon rythme et tend même à s’intensifier : au 30 juin 2017, le nombre d’abonnements très haut débit atteint 6,2 millions, soit une croissance annuelle nette de 1,4 million, contre 1,2 million au deuxième trimestre 2016. Une progression majoritairement portée par l’augmentation du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout. Ainsi plus de 2,6 millions d’accès sont désormais en fibre optique jusqu’au logement, en croissance de 215 000 en un trimestre. Dans le même temps et ce n’est pas une surprise, le nombre d’abonnements à haut débit (21,9 millions) diminue au rythme d’environ 160 000 par trimestre depuis trois trimestres (-170 000 au deuxième trimestre 2017) en raison du recul du nombre d’abonnements DSL.

L’Arcep précise par ailleurs qu’ « au total, le nombre d’abonnements à très haut débit représente, au deuxième trimestre 2017, 37% du nombre total de logements éligibles au très haut débit, en croissance de 5 points en un an. En outre, fin juin 2017, plus d’un abonnement internet actif sur cinq est à très haut débit. »

A noter que le nombre d’abonnements internet à haut et très haut débit sur réseaux fixes inclut les abonnements DSL, câble, fibre optique de bout en bout, fibre optique avec terminaison en câble coaxial, BLR, satellite wifi, ainsi que les cartes SIM 4G à usage fixe. Il n’inclut pas les raccordements dédiés pour les entreprises, comptabilisés en services de capacité (et publiés dans les enquêtes annuelles définitives).