Que se passe-t-il chez Iliad-Free?

Chronique publiée par Challenges.fr :

Que se passe-t-il chez Iliad-Free ? Ou, plutôt, pourquoi ne s’y passe-t-il plus rien ? Rappelez-vous, Free, c’est ce fournisseur d’accès à internet parti de rien et qui a bousculé le mastodonte France Télécom, celui qui a fait de la France un des marchés ADSL les plus dynamiques au monde, félicité par l’OCDE pour son super tarif à 30 euros, l’inventeur de la Box, du téléphone gratuit, du "triple play", et j’en passe…

Mais, depuis maintenant un an, le rythme des annonces de nouveaux services, quasi-mensuel du temps de "l’âge d’or", s’est fortement ralenti. La dernière fois où Free a vraiment fait sensation, c’était il y a plus d’un an, quand son fondateur Xavier Niel avait dévoilé son plan sur la fibre optique : un investissement de 1 milliard d’euros en six ans pour que ses clients bénéficient d’un débit décuplé, toujours pour 30 euros par mois ! De quoi provoquer l’extase chez les internautes et la crainte chez les concurrents : du pur, du grand Free. Las, seule l’annonce était pionnière ; dans la réalité, Neuf Cegetel, Orange et Numéricable ont lancé leurs offres de fibre avant Iliad et ce dernier a dû avouer récemment que le déploiement était plus lent et compliqué que prévu.

Et, sinon, quoi d’autre ? Certes, le groupe rajoute régulièrement de nouvelles destinations internationales gratuites en téléphonie fixe, il enrichit petit à petit son offre de télévision et de vidéo à la demande en signant des accords pour ajouter de nouvelles chaînes et programmes, mais les Freenautes ont été habitués à plus. Plus d’innovations, plus de nouveautés surprenantes ou malignes…

Lire l’intégralité de l’article sur Challenges.fr