3G : la balle est dans le camp du gouvernement

Les analystes s’accordent à penser que la balle est dans le camp du gouvernement.

"Le dossier de l’UMTS en France est maintenant définitivement dans les mains du gouvernement qui peut changer la loi de finances ou le prix de la licence, ce qui pourrait faire apparaître de nouveaux candidats", résume Nicolas Didio (Exane BNP Paribas).

"Toutes les options restent ouvertes pour l’attribution d’une quatrième licence de téléphonie mobile", a déclaré Christine Lagarde, ministre de l’Economie et des Finances.

Personne n’était immédiatement disponible à Bercy pour fournir davantage de précisions.

Mais la prolongation du processus Iliad risque de compliquer l’arrivée d’Iliad dans un secteur où les trois principaux opérateurs détiennent près de 97% du marché, soulignent des analystes.

"Plus le temps passe plus la probabilité de l’arrivée d’un 4e entrant diminue, notamment parce que pendant ce temps-là les MVNO gagnent des parts de marché", explique l’un d’entre eux.

Lire la dépêche Reuter publiée par Le Monde