Un point sur le taux d’utilisation du réseau propre de Free : ça s’en va et ça revient

Un point sur le taux d’utilisation du réseau propre de Free : ça s’en va et ça revient

Toutes les deux semaines, Univers Freebox analyse l’évolution de l’utilisation des réseaux Free Mobile et Orange. Ainsi et en toute logique plus la couverture de Free sera importante sur le territoire, plus l’utilisation de son réseau sera conséquente.

Vous vous demandez si ça remonte cette semaine et bien non. Si le taux d’utilisation est descendu à 76% le 29 mai dernier, soit son niveau le plus bas depuis février dernier pour cause de jour férié et pont, celui-ci n’a pas vraiment redressé la barre depuis avec 76,2% ce 12 juin, comme on peut le constater sur le graphique publié par freemobile.toosurtoo.

Au cours des deux dernières semaines, il n’a d’ailleurs fait qu’osciller entre 76% et 76,5%. Alors que Free Mobile et Orange ont signé en juin 2016 un avenant à leur contrat d’itinérance 2G/3G courant jusqu’à la fin 2020, avec un désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau de l’opérateur historique, Free continue d’augmenter, malgré cette stagnation, le rythme en ce qui concerne le déploiement de la 3G, avec 174 sites supplémentaires activés sur le mois de mai d’après l’ANFR, contre 98 le mois précédant, pour un total de 9425 site 3G activés. En ce qui concerne la 4G, c’est plus décevant, avec 105 sites contre 101 en avril.

Plus précisément sur les sept derniers jours, les utilisateurs Free Mobile Netstat ont été connectés à une antenne 4G Free mobile 42.4% du temps (comme il y a deux semaines), 20,4% du temps en 3G (-0.1 pts) ,12.6% en Femtocell (+0.4 pts) et le reste soit 24,6% sur le réseau d’Orange (-0.2pts).

Pour rappel, l’application Free Mobile Netstat, récemment mise à jour, permet de mesurer le taux d’utilisation du réseau Free Mobile par rapport à l’itinérance d’Orange. Ainsi, son évolution peut être mesurée via cette app qui permet de surveiller en tâche de fond l’opérateur auquel vous êtes connectés.