Couverture des zones blanches : bilan du déploiement réalisé conjointement par Free, Orange, SFR et Bouygues

Couverture des zones blanches : bilan du déploiement réalisé conjointement par Free, Orange, SFR et Bouygues

En mai 2015, Free, Orange, SFR et Bouygues, signaient un accord pour pour couvrir les zones blanches. Cela concerne 171 communes rurales dépourvues de toute couverture mobile, que ce soit 2G ou 3G, que les quatre opérateurs mobiles devaient couvrir les centres-bourgs en internet mobile pour la fin 2016. La loi définit aussi un calendrier pour la couverture en 3G de 3.600 communes identifiées.

La Fédération Francaise des Télécoms publie aujourd’hui les nouveaux chiffres nationaux de la couverture des zones-blanches centres-bourgsAu 31 mars 2017, ce sont 2932 communes du programme ’’Zones blanches – Centres-bourgs’’ sur les 3582 inscrites qui bénéficient de l’internet mobile de manière mutualisée par au moins trois opérateurs dont 1028 communes de montagne.

650 nouvelles communes restent à couvrir au sein du programme actuel, dont 309 en zones de montagne. Les opérateurs auront déployé de manière mutualisée, d’ici mi-2017, l’internet mobile dans les centres-bourgs situés en zones blanches qui disposent d’ores et déjà d’un pylône. Pour les communes n’étant pas encore équipées de pylône, la FFT souligne la nécessité d’un suivi national, régulier, par les services de l’Etat, d’un calendrier précis des constructions des infrastructures par les collectivités.