Altice refinance sa dette à hauteur de 3,4 milliards d’euros

Altice refinance sa dette à hauteur de 3,4 milliards d’euros

Aujourd’hui, le groupe de Patrick Drahi, Altice (maison-mère de SFR) a déclaré avoir effectué un refinancement de sa dette s’élevant à 3,4 milliards d’euros pour ses filiales SFR Group et Altice International.

Chaque mouvement financier de l’entreprise Altice est très fortement médiatisé. Par conséquent, rares sont ceux qui ignorent que le groupe est actuellement endetté à hauteur de 50 milliards d’euros.
L’entreprise spécialisée dans les télécoms ainsi que dans les médias, cherche à dissiper les doutes quant à sa capacité à rembourser sa dette. Voilà pourquoi, ce jeudi, le géant des télécoms a déclaré avoir libéré des fonds s’élevant à 3,4 milliards d’euros afin de combler les dettes de ses filiales SFR Group et Altice International.
 
Selon un communiqué d’Altice, le groupe affirme que « ce refinancement renforce ses liquidités et réduit le coût annuel des intérêts de 60 millions d’euros au total ».
Dennis Okhuijsen, le directeur financier d’Altice a félicité l’initiative : « Avec ce dernier mouvement, Altice a refinancé 30 milliards d’euros de dette en une année, ce qui démontre que la compagnie s’engage à gérer activement ses passifs ainsi qu’à réduire les coûts d’intérêts. »
 
Malgré ses multiples achats de grande envergure, (Cablevision, SFR, Portugal Telecom ou encore Teads) le géant tente de réconforter ses investisseurs en montrant sa sérénité par rapport à sa dette colossale. Altice n’a pas d’échéance majeure de remboursement avant 2022.