Les ventes de smartphones en France sont en baisse pour la première fois

Les ventes de smartphones en France sont en baisse pour la première fois

 

 

Plus de 70% des français sont équipés d’un smartphone, le secteur a atteint un seuil de maturité.

A quoi bon s’offrir tous les ans, le nouvel iPhone ou le dernier Samsung ? La question a le mérite d’être posée à en croire le cabinet d’études GFK qui dans ses chiffres relayés par Le Figaro, estiment que les ventes de smartphones en France ont reculé de 6% en 2016, une première depuis le lancement de l’iPhone en 2007. En tout, 20 millions d’appareils ont néanmoins été vendus contre 20,7 millions en 2015 et 18,4 millions en 2014, soit un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros.

Le marché du smartphone semble donc atteindre un seuil de maturité puisque plus de 70% des français sont actuellement équipés et conservent leur appareil sur une plus longue durée. Le marché de l’occasion s’affirme de plus en plus et la popularité grandissante du « reconditionnement » y contribue probablement.

Et selon toute vraisemblance, les consommateurs allouent un budget plus important à l’achat, « la tranche des smartphones à moins de 100 euros ne représente plus qu’une vente sur cinq contre une sur quatre en 2015 », constate Le Figaro. Et les écrans de grandes tailles (5 pouces et plus ) attirent eux toujours plus les utilisateurs qui n’en sont plus à leur premier achat mais au renouvellement de leur équipement.

A noter enfin que la France est l’un des seuls pays à l’échelle mondiale à assister à un recul de ses ventes, alors qu’ailleurs les ventes ralentissent parfois sans toutefois baisser.