Une étude dévoile “la vie secrète des pré-ados sur Internet “

De nouvelles recherches de Kaspersky Lab mettent en lumière la vie numérique complexe des enfants. L’enquête révèle que les enfants à partir de 10 ans recherche activement à cacher les sites qu’ils ont consultés et n’hésitent pas à transgresser les règles fixées par leurs parents pour régir l’utilisation d’Internet à la maison. Avec près de la moitié de ces derniers (47 %) possédant une tablette et plus de 2/3 tiers(69 %) disposant de son propre smartphone, il est inquiétant de voir que la moitié (50,9 %) estiment avoir les compétences et les connaissances pour cacher leurs activités sur Internet à leurs parents.
 
Alors que 52 % des enfants interrogés par Kaspersky Lab, voient leur utilisation d’Internet entourée par des règles établies par leurs parents, 16% n’ont pas de règle quant à l’utilisation d’internet, 16 % en ont mais avouent savoir les contourner et 3% n’ont jamais abordé le sujet des dangers d’internet avec leurs parents
 
26,9% des enfants interrogés admettent se connecter via la connections e leur amis pour contourner les règles imposées pas leurs parents. Cela les a bien entendu amenés à tomber sur :

  • Des contenus vulgaires (38 %)
  • Des contenus violents (23 %)
  • Des contenus à caractère pornographiques (7 %)

 L’étude, réalisée auprès de plus de 1 000 enfants, met en évidence une nette fracture entre les parents qui cherchent à protéger les jeunes contre les différents contenus qu’ils peuvent rencontrés sur Internet et les menaces nuisibles, et la nature curieuse des jeunes à trouver des moyens pour faire ce qu’ils veulent en ligne
 
« Comme nous en sommes à la première génération native véritablement numérique, il est très facile pour les enfants d’aujourd’hui de trouver leur chemin dans les coins sombres d’Internet ou d’être exposés à tous les contenus, quel que soit leur âge », commente Tanguy de Coatpont, Directeur Général France & Afrique du Nord de Kaspersky Lab. « A dix ans, de nombreux enfants semblent mûrs et assez digne de confiance pour gérer les appareils compatibles avec Internet. Mais les parents semblent ignorer leur nature impulsive qui peut les pousser à poster en ligne quelque chose de nuisible envers un camarade alors qu’’ils se sentiraient bouleversées si cela avait été contre eux. Pour les jeunes qui explorent, expérimentent et font leurs premiers pas aujourd’hui en ligne, il est vital que les parents, jouent un rôle actif pour les encadrer, discutent avec eux des risques, des menaces et des dangers pour définir ce qui constitue un comportement sécuritaire et responsable en ligne » poursuit-il.