“Une ambition intime” : bon démarrage malgré les critiques

“Une ambition intime” : bon démarrage malgré les critiques

Pour la première diffusion de sa nouvelle émission politique Karine Le Marchand a réuni 3.1 millions de téléspectateurs, soit 13.6 % de part d’audience ce qui la place en deuxième position pour la soirée du dimanche 9 octobre.

Karine Le Marchand a écouté les confidences de nos personnalités politiques, dans une ambiance similaire à " l’amour est dans le pré". C’est dans un décor cosy que notre animatrice a reçu ses invités. Assise autour d’une table ou dans un canapé, Karine Le Marchand mène l’entretien à partir de confidences de proches, d’objets personnels ou d’interrogations spontanées, parfois entrecoupées de séquences où elle intervient en voix off, musique pop en fond et photos d’archives en illustration.

La twittosphère n’a pas tardé à réagir et les avis étaient contrastés entre les fans de l’amour est dans le pré qui ont eu l’impression de voir une copie de l’émission de speed dating en version politique. Karine Le Marchand avait prévenue "Je vais faire la même chose qu’avec les agriculteurs, mais avec les politiques".

 Bien sûr, on ne peut pas plaire a tout le monde et certains dénoncent la "peopolisation" de l’univers politique. Critique face a laquelle elle s’était déjà défendue lors de la présentation de l’émission : « Le people ne serait-ce pas plutôt les photos en maillot de bain ou les photos volées en une des magazines ? (…) Avec les buzzs, les offs et les petites phrases, les hommes politiques sont-ils vraiment sacralisés ? »

Mais l’accueil chaleureux et la bienveillance de l’animatrice a été souligné dans plusieurs tweets.


Pour ceux qui ont suivi l’émission jusqu’à la fin, Karine Le Marchand a conclu par "Ceux qui ne voteront pas ne pourront pas râler pendant 5 ans".

Source : 20minutes