Déchiffrage d’iPhone : une société tierce fait une offre que la justice américaine ne peut pas refuser

Déchiffrage d’iPhone : une société tierce fait une offre que la justice américaine ne peut pas refuser

La gueule de bois pour Apple après le succès de sa keynote hier ? Une tierce partie a annoncé, le même jour, au Département de la Justice américaine qu’elle avait trouvé une solution pour déchiffrer l’iPhone du terroriste de San Bernardino. Si la méthode n’a pas été spécifiée, elle permettrait au FBI de se passer d’Apple qui refuse d’apporter son aide depuis le début de l’affaire, ce qu’explique Numerama. Nul ne sait si le dispositif proposé consiste en une attaque logicielle (difficile) ou matérielle (risquée car pouvant détruire le hardware).

Génération Nouvelles Technologies estime que la méthode pourrait être exploitée à chaque affaire en cas de succès, y compris sur celles déjà en cours. Il semble que la société tierce n’est pas une agence gouvernementale. Il convient donc d’être prudent quant à la véracité et l’efficacité de l’offre.

Mais, en cas de réussite, cette technique nuirait fortement à Apple qui ne serait plus en mesure d’assurer la sécurité de ces produits. Chose dont la firme se targuait. Nul doute que la firme à la pomme se verrait refuser de connaitre la procédure. La suite demain : un juge fédéral examinera à nouveau le dossier.