La revente du réseau et des fréquences de Bouygues Télécom à Free se négocierait à 1 milliard d’euros

La revente du réseau et des fréquences de Bouygues Télécom à Free se négocierait à 1 milliard d’euros

 
 
Ainsi que l’a annoncé Stéphane Richard la semaine dernière, les négociations pour le rachat de Bouygues Télécom par Orange sont entrées dans la phase où sont associés Free et SFR. Il est donc question de revendre tout ou partie du réseau et des fréquences de Bouygues Télécom à un de ses concurrents. Et c’est surtout Free qui devrait parvenir à obtenir la plus grosse part, c’est la condition sine qua non pour que les autorités de la concurrence acceptent la fusion, Free étant le plus petit acteur du marché avec un réseau mobile encore en construction.
 
Mais pour autant, Free Mobile a beaucoup moins besoin du réseau et des fréquences de Bouygues Télécom qu’il y a quelques mois, puisqu’il a développé rapidement son réseau 4G en 2015, et a même largement rattrapé SFR en termes de nombre de sites 4G. Il vient par ailleurs d’obtenir de nouvelles fréquences 700MHz. Et cette situation a un impact sur les négociations actuelles. L’hebdomadaire « L’Hebdo Bourse Plus » (version papier) rapporte ainsi que « de 1,8 milliards, le prix proposé [pour les fréquences et antennes de Bouygues Télécom] serait tombé à 1 milliard d’euros »