Les accès au très haut débit augmentent, de plus d’un million par an.

Les accès au très haut débit augmentent, de plus d’un million par an.

Avec la publication de l’observatoire des marchés des communications électroniques en France pour le 3e trimestre 2015, l’ARCEP a diffusé de nombreuses informations concernant l’évolution des services à haut et très haut débit.

Ces derniers progressent sur les réseaux mobiles 3G et 4G, comme sur les réseaux fixes. Le nombre d’abonnements internet à haut et très haut débit fixe atteint 26,6 millions fin septembre 2015 (+920 000 en un an). Le très haut débit (3,9 millions d’abonnements) représente la totalité de l’accroissement depuis le début de l’année 2015, en particulier, ceux dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbits/s (1,5 million au troisième trimestre 2015, +650 000), et ceux en fibre optique de bout en bout (1,3 million, soit +450 000 en un an).

En effet, le nombre d’accès internet à haut et très haut débit s’élève à 26,6 millions au 30 septembre 2015, soit une progression de +920 000 en un an. Depuis le début de l’année 2015, seuls les accès au très haut débit sont en augmentation, de plus d’un million par an. Ils étaient en hausse de 1,1 million en un an au premier trimestre 2015, 1,3 million au deuxième et 1,4 million au troisième. La part des accès haut débit baisse ainsi de 5 points en un an au profit des accès à très haut débit, qui représentent 15% des accès au troisième trimestre 2015.

Le nombre de souscriptions au très haut débit atteint 3,9 millions au 30 septembre 2015. La majorité de la croissance annuelle provient des abonnements dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s (1,5 million au troisième trimestre 2015, +650 000), et des abonnements en fibre optique de bout en bout (1,3 million, soit +450 000 en un an).

Les autres abonnements aux accès disposant d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbits/s (1,1 million) sont également en hausse : +285 000 en un an dont plus de 40% ont été souscrits au cours du troisième trimestre. Fin septembre 2015, le nombre d’accès au très haut débit représente 25% du nombre total de logements éligibles au très haut débit toutes technologies confondues (+3 points en un an).

Le nombre d’abonnements à haut débit (22,7 millions au troisième trimestre 2015) est constitué à 98% d’accès xDSL (22,2 millions d’abonnements), en forte baisse (-524 000 en un an). En revanche, le nombre de souscriptions aux autres modes d’accès (câble, satellite, boucle locale radio, wifi) progresse ce trimestre (+13,5% en un an, soit +60 000 abonnements) pour atteindre 503 000 à la fin du trimestre, alors qu’il était stable les trois trimestres précédents.

Le nombre d’abonnements à un service téléphonique sur les lignes fixes est de 38,7 millions fin septembre 2015. Les abonnements de téléphonie classiques sur le RTC (13,0 millions au troisième trimestre 2015, soit -1,5 million en un an) sont remplacés progressivement par les abonnements en voix sur large bande (25,7 millions), dont la croissance augmente malgré tout moins vite (+1,2 million).

L’accroissement de ces derniers est porté par la progression des accès sur réseaux câblés et fibre optique (+730 000 ; 3,0 millions d’abonnements) et par celle des lignes DSL ne supportant pas d’abonnement à un service de voix sur le RTC (+800 000 ; 20,4 millions d’abonnements).