Fin de la messagerie Voila.FR : silence complet du côté d’Orange

Fin de la messagerie Voila.FR : silence complet du côté d’Orange

Univers Freebox vous en parlait, Orange mettra fin au service de messagerie Voila.fr, un service qui a connu son heure de gloire dans les années 90 et début 2000. Et il ne s’agit pas stopper le support de ce service, mais de supprimer définitivement les adresses e-mail de ses 500 000 utilisateurs, dès le 12 janvier prochain.

Cette décision unilatérale a provoqué la colère des utilisateurs concernés. Certains d’entre eux ont alors créée une Association pour la Sauvegarde de la Messagerie VOILA.FR ! Depuis, c’est le silence total du côté d’Orange.

Dans un nouveau communiqué, envoyé à la presse, l’association informe que l’opérateur historique n’a pas répondu au courrier recommandé que l’association a envoyé le 12 décembre, ni aux différents e-mails adressés à Stéphane Richard, le président d’Orange.

Le service de presse d’Orange « ment de manière éhontée »

« Pourquoi Orange traite-il avec un tel mépris l’Association pour la Sauvegarde de la Messagerie VOILA.FR ? » s’interroge l’association. Le service de presse d’Orange a expliqué que la sauvegarde de la messagerie était impossible « à cause d’un risque de sécurité. Comment Orange, un des leaders de l’Internet français, peut-il être confronté à un risque de sécurité insoluble empêchant la sauvegarde des adresses e-mail de 500 000 personnes ? ».

Pour l’association, le service de presse d’Orange « ment de manière éhontée en expliquant qu’il n’était plus utilisé avant la décision de fermeture : Pourquoi un tel mensonge de la part d’Orange alors que des services sérieux comme Mediamétrie démontrent que le site de messagerie était largement utilisé par des centaines de milliers de personnes ».

L’Association pour la Sauvegarde de la messagerie VOILA.FR demande à nouveau à Orange d’accepter la solution de sauvegarde des adresses e-mail @voila.fr proposée par le service français Net-C puisque l’éditeur français Mail Object (éditeur de la messagerie grand public Net-C ou NetCourrier) s’est engagée à fournir une continuité aux adresses e-mail @voila.fr, mais il faut qu’Orange l’accepte.

Dans le cas contraire, l’Association demande à Orange de suspendre sa décision de fermeture afin de laisser le temps de mettre en place une solution pérenne.