Taux de panne et rapidité de résolution des problèmes de l’acces internet : Free dans la moyenne

Taux de panne et rapidité de résolution des problèmes de l’acces internet : Free dans la moyenne

 

Comme chaque trimestre, les opérateurs comptant plus de 100 000 abonnés doivent publier, sur leur site internet, pour chaque technologie d’accès (ADSL, réseau téléphonique commuté, FttH, câble), les résultats des mesures de la qualité de leur service fixe. Au total ce sont neuf indicateurs concernant l’accès au réseau des opérateurs et la qualité du service téléphonique qui sont mesurés chaque trimestre.

Bouygues Telecom, Free, SFR-Numericable et Orange ont ainsi rendu publics les résultats des mesures effectuées au 2e trimestre 2015. Vous pouvez découvrir les résultats de Free dans le détail en consultant ces deux articles (pour le xDSL, rendez vous ici. Pour le FTTH, c’est ici).

Ci-dessous, découvrez le comparatif entre tous les opérateurs :

L’histogramme plein représente le 50ème centile des délais de raccordement, c’est-à-dire le délai en deçà duquel sont activés 50% des raccordements les plus rapides. L’histogramme hachuré représente le 95ème centile des délais de raccordement, c’est-à-dire le délai en deçà duquel sont activés 95% des raccordements les plus rapides.

Les mesures de cet indicateur distinguent, d’une part, le délai à l’issue duquel 95% des défaillances sont réparées et, d’autre part, le pourcentage de défaillances réparées dans un délai de 48 heures.

Les délais mesurés correspondent au temps écoulé entre la date de notification de la défaillance et la date à laquelle celle-ci est résolue. A ce titre, les défaillances qui n’ont pas été signalées par les clients ne sont pas prises en compte.