Un fournisseur d’antennes mobiles de Free en liquidation judiciaire

Un fournisseur d’antennes mobiles de Free en liquidation judiciaire
 
Depuis la fin janvier, ça va mal pour le concepteur et fabricant d’antennes relais pour la téléphonie mobile français Kyemo. L’entreprise bretonne, installée dans le Finistère a eu une année 2014 "compliquée avec le regroupement d’opérateurs de téléphonie mobile, des contrats en négociations n’ont pas abouti". 
 
Keymo est l’un des fournisseurs d’antennes de Free Mobile, le contrat signé avec le quatrième opérateur avait permis d’ouvrir un deuxième atelier à Pluguffan. 
 
L’entreprise créée en 2008 est, depuis la fin janvier, en liquidation judiciaire. L’activité se poursuivra néanmoins jusqu’au 20 mars. Elle employait 30 personnes.
 
Source : le Télégramme