74 % des écoles ont un débit inférieur à 2 Mbits ou pas d’internet du tout

Alors que l’éducation au numérique est une des priorités du gouvernement, qu’il était question de "tablette numérique pour tous", le diagnostique du numérique dans les écoles a révélé de profondes carences en équipement.

En début de semaine se sont ouverts les concertations avec les acteurs de la communauté éducative dont les contributions seront recueillies jusqu’au 9 mars 2015. Déjà les premiers résultats sont alarmants.
 
S’il était question de grands tableaux blancs numériques, de nouveaux usages des TIC, d’éducation au code informatique, de tablettes tactiles, la principale inquiétude repose sur l’équipement des écoles en internet.
 
Ainsi selon les données de l’Education Nationale, 12 % des écoles élémentaires ne sont pas connectées à internet. 62,1 % des écoles disposent d’un vitesse de connexion entre 512 Kbits et 2 Mbits. Seules 26 % des écoles peuvent se satisfaire de disposer de débits supérieurs à 2 Mbits.
 
Pire encore, pour 93 % des écoles élémentaires, il n’existe aucune ressources éditoriales pédagogiques en ligne. Ces dernières sont encore stockées… sur CD Rom.
 
Le raccordement des 52 000 écoles primaires ou élémentaire entre dans le cadre des priorités du plan France Très Haut Débit. une subvention sera également accordée aux 8000 écoles primaires ou élémentaires trop éloignées des réseaux FTTH si elles sont éligibles à des offres alternatives d’au moins 30 Mbits.
 
Pour Pascale Luciani-Boyer membre du collège collectivités du CNN et de la commission numérique de l’Association des maires d’Ile-de-France, l’enjeu suivant n’est pas d’équiper les élèves des dernières tablettes tactiles ou d’équiper des classes en tableau interactif numérique, "il ne faut pas se tromper de combat : nous devons donner aux enseignants les moyens de changer de modèle.”