Numbber : une carte SIM virtuelle avec un 2ème numéro en 09

Numbber : une carte SIM virtuelle avec un 2ème numéro en 09

Vous hésitez avant de mettre votre numéro Free Mobile (ou autres opérateurs) sur les sites de petites annonces ? Numbber pourrait bien résoudre votre problème très simplement en vous proposant un 2ème numéro de téléphone sur votre portable. Une sorte de carte SIM virtuelle, sans mobile double SIM.

Avec ce 2ème numéro, en 09, et donc non surtaxé, vous devenez joignable facilement par toutes les personnes à qui vous ne souhaitez pas nécessairement donner votre numéro personnel. Ainsi grâce à Numbber, vous conservez votre numéro de portable personnel pour les personnes de confiance, et vous pouvez diffuser votre numéro Numbber aux autres contacts.

Lors d’un appel entrant, si vous êtes disponible, le portable sonne ; dans le cas contraire, les appels vont directement sur la messagerie vocale Numbber. Et lorsque vous rappelez, vous pouvez décider d’afficher le numéro Numbber pour continuer de préserver votre anonymat.

Un seul portable avec deux numéros

Si le concept n’est pas nouveau, Numbber permet d’avoir 2 numéros sur un seul mobile. Les appels vers le Numbber arrivent directement sur le mobile et il n’y a plus besoin de jongler entre deux portables différents ou un mobile double-SIM. Autres avantages, pas de carte SIM ou d’abonnement téléphonique. le numéro Numbber est géré par l’application dans le mobile de l’utilisateur. La gestion des disponibilités et des messages se fait directement dans l’application.

Rien n’est gratuit…

Toutefois, au-delà du premier mois gratuit, le numéro Numbber est en location 0,89€ par mois et il est possible d’acheter du crédit pour appeler et recevoir des appels (2,69€ les 30 minutes et 3,59€ l’heure), précisent nos confrères de Gizmodo.

Les appels Numbber passent par le réseau de l’opérateur Télécom et non par l’Internet (en VoIP). Ainsi la qualité est la même que celle du mobile de l’utilisateur.

L’application Numbber est disponible sur le Google Store (pour Android) et sur l’AppStore (pour iOS).

Merci à Stéphane